Théâtre
L’Hirondelle : un enchantement au Théâtre Hébertot

L’Hirondelle : un enchantement au Théâtre Hébertot

28 février 2022 | PAR Sarah Dray

Depuis le 11 janvier et jusqu’au 6 mars, Carmen Maura et son partenaire Gregori Baquet excellent dans la pièce espagnole de l’hirondelle : très moderne et poignante, cette pièce vous mettra les larmes aux yeux.

L’histoire de cette pièce, L’Hirondelle, est plutôt simple et on pourrait la résumer ainsi : Paul rencontre Maria professeur de musique et mère de Danny, un camarade de classe. Ils ne se connaissaient apparemment pas mais souffrent d’une absence commune.

Mais l’Hirondelle est plus que cela, c’est une histoire poignante et très émouvante que l’on découvre au fur et à mesure de la pièce. Une pièce qui est bien écrite, douce mais aussi puissante et saisissante.

Carmen Maura y campe une Maria en apparence très dure mais en réalité meurtrit par de nombreux secrets et événements. Gregori Baquet, quant à lui, joue un personnage aussi attachant que profond. Leur duo et leurs échanges vont ainsi nous porter à travers une histoire bouleversante.

Le public venu nombreux assister à la pièce au Théâtre Hébertot n’en ressortira pas indemne. Chacun sera projeté dans cette histoire qui fait écho de manière universelle et personnelle.

Dans ce magnifique Théâtre Hébertot, avoir la chance d’assister à une performance de Carmen Maura n’est pas habituel. En effet, l’actrice espagnole bien connue pour ses films avec Almodovar, n’a pas foulé les planches françaises depuis 30 ans.

De plus, la metteuse en scène, Anne Bouvier, explique volontiers que lorsque le producteur Pascal Héritier lui a fait découvrir la pièce qui se jouait à guichet fermé en Espagne, elle l’a lue très vite et a tout de suite accepté de la créer en France. Evidemment, Carmen Maura viendra y apporter une touche extrêmement personnelle et singulière. Cette immense actrice n’est pas une des icônes d’Almodovar pour rien. À ses côtés, Grégori Baquet, grand acteur français de théâtre, est parfait pour lui donner la réplique. Il s’agit là d’une distribution extraordinaire pour un projet extraordinaire.

Il vous reste quelques jours pour aller voir la pièce qui, nous n’en doutons pas, vous ravira et vous touchera en plein cœur. L’émotion, palpable de la salle, vous attendra également et vous accompagnera même une fois sortis du Théâtre Hébertot.

 

visuel : affiche de la pièce

Manudigital & Bazbaz : #LoveBordel est un reggae 2.0″ (Interview)
Jésus Figueiredo : « Le répertoire de l’Opéra de Rio est essentiellement italien, brésilien et français »
Sarah Dray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture