Théâtre
« Petit projet de la matière » Anne-Marie Lescop fait danser les enfants au festival In

« Petit projet de la matière » Anne-Marie Lescop fait danser les enfants au festival In

06 juillet 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Festival d’Avignon a ouvert ses portes aujourd’hui à 15 heures au Lycée Mistral avec « Petit projet de la matière » un spectacle gratuit, ouvert sur Monclar, un quartier sensible de la ville. De quoi faire mentir une fois de plus ceux qui parlent du In comme d’une secte.

En 1993, Odile Dubroc crée Projet de la matière en deux temps, une première rencontre tactile avec des objets puis la restitution du point de vue chorégraphique de cette expérience. En 2011, Anne-Marie Lescop reproduit l’évènement en le faisant danser par 16 enfants de l’école municipale de Monclar. Depuis le mois de janvier, elle a travaillé avec eux pour les amener aujourd’hui à un spectacle extrêmement professionnel faisant corps avec l’eau, la terre et le feu.

Dans un décor minéral, un enfant marche, le regard droit, comme happé par un gros rocher qui s’avérera tout mou. On le croit seul en scène mais rapidement on découvre des âmes échouées sur cette ile déserte. Ils se mettent en mouvement, lentement, dans une danse faisant la part belle aux diagonales, au contact avec le sol, aux portés.

Les jeunes danseurs interagissent avec les éléments perçus. Le feu les fait crépiter dans des mouvements rapides où les jetés et les portés raisonnent avec des prises de risques semblant les enjouer. Voilà les mômes se jetant sur les rochers et sur les falaises, faisant des sauts à faire pâlir pas mal de danseurs confirmés.

Petit projet de la matière est un grand spectacle sur la transmission, qui, à l’image de Kontaktof de Pina Baush raconte comment une pièce déroule sa vie, d’une chorégraphe à une autre, de cette autre à des élèves puis, des élèves au public.

 

Crédit photo : « Petit Projet de la matière »  © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon

Infos pratiques

Le festival de rue de Chalon-sur-Saône
Le Festival de la Foire aux vins d’Alsace du 5 au 15 août 2011
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “« Petit projet de la matière » Anne-Marie Lescop fait danser les enfants au festival In”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *