Théâtre

On connait la chanson ….d’amour !

11 mai 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Vingtième théâtre propose la reprise de la comédie musicale «  Coups de Foudre », « un  musical maléfique » où onze comédiens-chanteurs poussent la voix pour nous raconter les aventures des couples soumis aux foudres de la sorcière Eris et de ses acolytes gothiques.

Jean-Baptiste Arnal assume pleinement le caractère «  retro-kitch » de ce show en utilisant des tubes de la variété française, de Dalida à Diam’s. On rit beaucoup, franchement, et on reste bouche bée devant les voix très puissantes de tous les chanteurs. Il faut dire qu’entendre « parle à ma main » de  Yel chanté avec une voix  de Soprane provoque un effet décalé évident !

Dans un décor sorti du Rocky Horror Picture Show, les artistes sont transformés : perruques énormes, maquillage très famille Adams et costumes inventifs. Le couple rouge passion, le couple candide, et les romantiques…tous sombrent dans le doute une fois le sort jeté par le chœur oiseau de mauvais augure…l’amour sera-t-il plus fort que la solitude ?

Les plus réticents  à la comédie musicale se laisseront emporter sans faille dans ce spectacle festif et populaire. Lorie, Alizée et autres Melody font face à Baschung et à Gainsbourg, apportant une révélation : « toutes les chansons, racontent la même histoire », que les paroles soient futiles ou sublimes.

Ce moment fait figure d’ovni dans le paysage théâtral français puisqu’une histoire est racontée à partir de bouts de chansons sans  aucun moment parlé.  La qualité des voix et le second degré flagrant de « Coups de foudre » le place aussi, pour notre plus grand bonheur, comme un genre très différent des grosses productions en comédie musicale.

On sort du spectacle avec, comme dans le film d’Alain Renais, une irrépressible envie de s’exprimer en chanson. Pari  réussi pour ce spectacle rafraichissant où…les histoires d’amour ne finissent pas toujours mal…En général !

 

Jusqu’au  25 juillet 2010, du mercredi au samedi à 21h30 et le dimanche à 17h30-Vingtième Théâtre – 7, rue des Plâtrières – 75020 Paris – Réservations : 01 43 66 01 13,  tarifs: Tarif plein : 24€,Tarif senior : 19€,Tarif étudiant : 12€

 Crédit photo: Franck Bohbot

 

 

 

Ça jazz sous les pommiers
Ne manquez pas la nuit la plus “stone” au Champollion le 15 mai !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *