Théâtre
Nuits Théâtrales au Palais de Béhague : la nouvelle vague du théâtre roumain

Nuits Théâtrales au Palais de Béhague : la nouvelle vague du théâtre roumain

22 septembre 2011 | PAR Emma Letellier

Dans le cadre de la 10ème édition de la Semaine des cultures étrangères à Paris, l’Institut Culturel Roumain organise des Nuits Théâtrales sur la scène de la prestigieuse salle Byzantine du Palais de Béhague (Paris, 7ème). Au programme : six créations puisées dans le répertoire du théâtre roumain indépendant.

Venues de Bucarest et de Paris, roumaines et franco-roumaines, les six compagnies à l’affiche du festival Nuits Théâtrales au Palais de Béhague présenteront pour le public parisien ce que la scène roumaine compte de plus novateur et de plus talentueux. Habités par un esprit contestataire et militant, une fougue jeune et indépendante, dramaturges, comédiens, metteurs en scène, musiciens et scénographes livrent leurs nouvelles créations à la formidable acoustique de la salle Byzantine.
Après les Nuits Classiques (septembre 2010) et les Nuits Baroques (juin 2011), l’Institut Culturel Roumain, en partenariat avec l’Ambassade de Roumanie ouvre à nouveau les portes de son Palais aux splendeurs rares et peu connues.
Au cœur de ces nuits théâtrales, le drame shakespearien croisera des créations contemporaines travaillant au corps les destins contrariés. Au programme, en français ou en roumain surtitré:
– La Tempête, texte de William SHAKESPEARE et mise en scène de Victor Ioan FRUNZA
– Mode d’emploi, texte et mise en scène d’Alexandra BADEA
– 9 degrés à Paris, texte et mise en scène de Peter KEREK, one-woman show
– Jeux dans la cour arrière, texte d’Edna MAZYA et mise en scène de Bobi PRICOP
– Je déclare sur l’honneur, texte d’Alina SERBAN et mise en scène de David SCHWARTZ, one-woman show
– Avant-hier. Après demain ( nouvelles du futur), spectacle – lecture de Gianina Carbunariu

Neutral Hero : L’Amérique apathique de Richard Maxwell
R.E.M. se sépare
Emma Letellier

One thought on “Nuits Théâtrales au Palais de Béhague : la nouvelle vague du théâtre roumain”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *