Théâtre

Saison 2011/2012, la MC93 fidèle aux artistes

Saison 2011/2012, la MC93 fidèle aux artistes

06 mai 2011 | PAR Christophe Candoni

Un tout nouveau site internet et avec cela les grandes lignes de la prochaine saison de la MC93. Patrick Sommier, son directeur, mise une fois de plus sur l’éclectisme des propositions envers le public (du théâtre, de la danse, de l’opéra) et sur la fidélité en invitant de nombreux artistes familiers des lieux. On ne connaît pas encore le contenu de la 9ème édition du Festival Le Standard idéal qui se tiendra du 27 janvier au 12 février 2012, mais la pluridisciplinarité et l’ouverture au théâtre international (notamment russe et allemand) ne manquent pas dans le choix des œuvres et des artistes programmés.

C’est la révélation de la saison 2012/2011 à la MC93, David Marton ouvrira la prochaine saison de la Maison de la culture de la Seine-Saint-Denis avec un spectacle intitulé Don Giovanni. Keine Pause. Comme il l’a fait pour Wozzeck cette année, Marton monte une version personnelle du chef d’œuvre de Mozart, adaptée, réinventée, violentée, en tout cas pas du tout classique, dans la voix de l’expérimentation du champs des possibilités en matière d’écriture et de représentation qu’il opère en fin musicien à partir des grandes œuvres opératiques du répertoire. Il récidivera plus tard dans la saison avec Le Clavecin bien tempéré de Jean Sébastien Bach.

Avec la reprise des Ames mortes de Gogol, déjà donné en 2009, et la création avignonnaise du Suicidé de Nicolaï Erdmann, le théâtre russe sera mis à l’honneur cette saison. Ce sera aussi l’occasion pour le metteur en scène Patrick Pineau de retrouver Eric Elmosnino qui fut Peer Gynt sous sa direction. Pineau toujours mais acteur cette fois, retrouvera Georges Lavaudant pour une de ses plus grandes mises en scène ( reprise ou recréation?), celle de La Mort de Danton présentée en 2002 au Théâtre de l’Odéon.

La fin de la saison sera traditionnellement lyrique. L’école de l’Opéra de Pékin reviendra enchanter la MC93 avec Au bord de l’eau sous la direction de Patrick Sommier lui-même et l’atelier lyrique de l’Opéra national de Paris présentera son travail comme tous les ans. Il a choisi cette année La Finta giardiniera de Mozart.

Et avant cela, déguster Risotto mitonné par deux italiens Amédéo Fago et Fabrizio Beggiato, suivre les Chroniques de bord de scène V avec Nicolas Bigards, découvrir les nouveaux spectacles de David Lescot, de Samir Siad et continuer d’ Inventer le monde avec Michel Deutsch, pari ambitieux et déraisonné d’une immense équipe d’artistes professionnels ou non, comédiens, musiciens…

Présentation de la saison à la MC93 le samedi 18 juin 2011 à 15h30.

 

Sen7, l’atomiseur de parfums design
Expérimental : Stephen O’Malley à Mains d’Oeuvre le 18 mai
Christophe Candoni
Christophe est né le 10 mai 1986. Lors de ses études de lettres modernes pendant cinq ans à l’Université d’Amiens, il a validé deux mémoires sur le théâtre de Bernard-Marie Koltès et de Paul Claudel. Actuellement, Christophe Candoni s'apprête à présenter un nouveau master dans les études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Spectateur enthousiaste, curieux et critique, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène contemporaine européenne (Warlikowski, Ostermeier…), au théâtre classique et contemporain, au jeu de l’acteur. Il a fait de la musique (pratique le violon) et du théâtre amateur. Ses goûts le portent vers la littérature, l’opéra, et l’Italie.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *