Théâtre

Le festival des genres au théâtre de l’Opprimé met à l’honneur la communauté gay

14 janvier 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Du 27 au 31 Janvier 2010, se dérouleront au théâtre de l’Opprimé spectacles, performances, débats, lectures et expositions autour des écritures et des représentations gay et lesbiennes. Loin des sentiers battus et des injonctions quotidiennes, artistes, créateurs et universitaires s’intéressent aux questions des genres et des identités sexuelles.

La programmation s’articule autour de soirées thématiques : des levers de rideaux sous forme de tables rondes, de rencontres, de projections vidéo, d’expositions d’arts plastiques et de théâtre forum complètent les propositions artistiques pour aborder ensemble et différemment les questions sociologiques, anthropologiques et littéraires.

Voici le programme!

 Mercredi 27 Janvier : Soirée d’ouverture (Entrée libre)

19h Table ronde « Visibilité, invisibilité » :
Un sociologue, un historien, une chorégraphe et un militant associatif nous proposent une réflexion commune sur les représentations des genres et des sexualités dans leurs domaines respectifs.

20h30 Théâtre Forum « Signes extérieurs » par la Cie du Théâtre de l’Opprimé :
Représentation interactive sur les questions de l’homophobie et de la transphobie.

Jeudi 28 Janvier
20h30 Soirée « Judy » de et par Grégoire Aubert :
Conférence/performance autour des icônes gay suivie d’un spectacle théâtral musical : une constellation de citations, d’images d’archives et de chansons qui racontent Judy Garland par elle-même.

Vendredi 29 Janvier
20h30 Soirée Cinéma avec Le peuple qui manque :
Projection de courts et moyens métrages. Un laboratoire de réflexions autour de l’art contemporain, de la vidéo plasticienne et du cinéma qui questionne les codes des désirs multiples.

Samedi 30 Janvier
20h30 Soirée « Salon » :
Clélia, Wendy, Emilie et Mademoiselle Violette reçoivent…
Ma première est universitaire,
Ma deuxième est écrivaine,
Ma troisième est réalisatrice,
Ma quatrième se prend pour Marie-Antoinette…
Mon tout est …
Une soirée lectures, vidéos et performances concoctée par Clélia Barbut, Wendy Delorme, Emilie Jouvet & Nadège Piton.

Dimanche 31 Janvier
17h Cjpg_wendy1irque : Christelle Dubois & Lydie Doléans :
Quand la langue des signes et le travail d’équilibriste et de contorsionniste interrogent la question de la féminité et le langage du corps.
18h Danse : « Good Boy » de et par Alain Buffard :
Un spectacle qui trafique avec l’idée d’un corps-appareil, un corps instrument privilégié par lequel s’exacerbe une certaine forme de transgression : un corps qui expose la saturation sociale et morale, un corps qui dit la vitalité et la maladie.

 

Théâtre de l’Opprimé, 78, rue du Charolais, 75012 Paris, Réservations : 01 43 40 44 44, [email protected], Métro : Reuilly Diderot (sortie rue de Chaligny), Montgallet, Dugommier, Gare de Lyon RER sortie 9, Plein tarif: 16 euros. Tarif réduit: 12 euros. Pass pour 3 spactacles: plein tarif: 36 euros. tarif réduit: 30 euros

Critique de Precious : jeune femme lève- toi, bats- toi
Mort de Dennis Stock, photographe de Magnum
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *