Théâtre
Le 32 Cabaret de curiosités, au coeur de l’été un grand spectacle à ne pas louper.

Le 32 Cabaret de curiosités, au coeur de l’été un grand spectacle à ne pas louper.

16 juillet 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

Devant l’annulation du festival d’Avignon, l’équipe du Théâtre 14 a choisi d’enfourcher le tigre. Le lieu organise jusqu’au 18 Juillet le Paris OFF Festival. Nous y avons déniché une perle entre théâtre et music hall,  bluffante et généreuse.

 

Le geste est burlesque, car il appartient à cet univers où les corps avant que de se dévoiler paradent dans des tenues affriolantes de dessin animé. Burlesque et grandiose. Le grandiose se trouve aussi dans le propos qui joue avec les limites de la vulgarité sans jamais les dépasser avec comme unique but celui de produire des moments de grâce absolue riches d’émotions et de vertueuses élaborations. En ce début de 21e siècle, époque d’une mobilité nouvelle où les personnes peuvent se mouvoir entre plusieurs identités, reste dans l’au-delà de ce droit à la différence la  question centrale du respect et de l’amour entre les individus. Le spectacle se veut résider à cet endroit là où on l’ose, sans peur, la différence dans une valse folle des identités, une valse  si tournoyante qu’à la fin il ne reste que les âmes. La force de la pièce et son intelligence soutiennent avec finesse que les différences au fond s’annulent en se diluant, car nous sommes tous depuis Freud un peu des deux, un peu homme et un peu femme. 

Nous sommes reçus au théâtre de Madame Brune par elle même. Dans son théâtre, la directrice fait régner le calme et la rigueur. Mais un soir tout bascule. Trois artistes viennent troubler pour une nuit le quotidien de la maîtresse des lieux. Telle Alice, celle-ci rencontrera l’étrange et le comique. La comédienne est épatante. En face d’elle  imaginez un drag queen, une effeuilleuse et un androgyne. D’abord il y a la Big Bertha. Un soupçon de féminité, une pincée de grande gueule, une toute petite cuillerée de naïveté et puis aussi une barbe, une grosse perruque et quelques poils aux jambes donnent une belle Drama Queen de 2 m de haut … et de large. Elle est une femme-homme bruyante prête à tout pour nous réveiller, pour nous choquer mais aussi pour nous charmer et surtout nous émouvoir. Ensuite il y a Mirza Bouillons un chanteur poète à la voix magnifique gender-fluid qui manie les mots, les notes et les corps pour les réinventer et ainsi faire exploser les parois des petites cases dans lesquelles on essaye de nous ranger. Sa voix électrise et le plateau et la salle. Il y  enfin Rinou Carmin la chanteuse effeuilleuse splendide, bouleversante quasi irréelle. Confrontée à ces trois personnages, Madame Brune, est totalement débordée par les événements mais aussi bouleversée dans ses convictions ;  elle est notre alter ego sur scène et si elle se laisse embarquer dans ce voyage étonnant c’est qu’elle veut découvrir des choses sur elle-même. Elle va être initiée. Et joyeusement.

Ce cabaret de curiosité reprend  les règles du genre tout en distordant le geste. Par une scénarisation éclairée, un texte affûté, le genre se réinvente pour échapper à la seule vocation d’entertainement ; il devient une scène contemporaine et cathartique qui écoute notre actuel. Le gymnase du 14e se transforme l’affaire d’une soirée en une salle de Broadway pour une grande production magnifique, poétique drôle et édifiante. Un show aussi généreux que ses artistes. A ne pas rater.

 

 

 

Le 32 Cabaret de Curiosités 

Mardi 14, Mercredi 15 et Jeudi 16 à 21H30

Théâtre 14 hors les murs

Gymnase Auguste Renoir
1 square Auguste Renoir, Paris 14e

lien de réservation

Crédits Photos ©Odile Huleux

L’art de la neige dans l’estampe japonaise
Shifumi Plage, ensemble c’est mieux au Théâtre 14
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *