Théâtre

L’avant programme du 64e Festival d’Avignon enfin dévoilé

25 mars 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

103 jours avant l’ouverture du 64e festival, cette année, les deux artistes associés, l’écrivain Olivier Cadiot et le metteur en scène Christoph Marthaler ont impacté une dimension résolument axée sur l’homme contemporain. Une édition prometteuse et musicale.

Il faut bien évidement commencer par la Cour d’honneur,  avec un bel hommage, puisque la 64e édition ouvrira sur une création théâtrale et musicale  au sujet de l’architecture et de l’histoire du Palais, dans une mise en scène de Christoph Marthaler, Papperlapapp. C’est ensuite un second hommage qui sera rendu à la cour, puisque sera donné,  comme la première fois, en 1947 , un Richard II, avec Denis Podalydès dans le rôle titre, mis en scène par Jean-Baptiste Saste.  Olivier Cadiot , artiste associé sera lui aussi présent dans la cour par le biais d’une lecture le 10 juillet, L’affaire Robison.

Ce festival marque le  retour des concerts dans la programmation, grande tradition des années Faivre d’Arcier, et de celles d’Alain Crombecque, récemment disparu, à qui est dédié cette édition. On retrouve avec bonheur  le concert de clôture qui marquait les dernières heures du festival en train de s’achever . Rodolphe Burger revient dans ce rôle pour une ambiance qui s’annonce addictive…il propose Un concert de dessins le 22 juillet. Musique encore, au cloître des Carmes et au Temple Saint Martial  par Pascal Dupin.

On est heureux de retouver les « têtes » amies du festival, Josef Nadj pour Les corbeaux , et Guy Cassiers pour L’homme sans qualités et d’en découvrir de nouvelles: Julie Andrée T, Angélica Liddell, Christophe Feutrier, tous dans des propositions entre théâtre et performance.

Jonathan Capdevielle revient dans le 25e heure, qu’il avait habité en 2008 avec Jerk, un spectacle gay et gore absolument époustouflant. Cette année, il propose  Adishatz/ Adieu, les 23 et 24 juillet à l’école d’Art…A suivre de trés près!

Comme toujours « la folie guerrière » est présente, Kafka, Brecht et Ionesco seront montés dans des créations 2010.

Une édition  2010 résolument axée  sur l’époque actuelle, pensée comme un outil « pour penser nos temps de crises sociale et économique ». Un festival qui redonne la part belle aux créations ou aux premières en France, signe d’une volonté sans cesse renouvelée d’ouverture vers les nouvelles scènes de spectacle vivant.

Festival d’Avignon du 7 au 27 juillet, ouverture de la billeterie le 14 juin 2010.  Avant-Programme complet à découvrir sur le site du Festival.

 

 

 

Les inepties volantes , bouleversant témoignage de deux passeurs de mémoire : Dieudonné Niangouna et Pascal Contet
Bruno Racine reste à la tête de la BNF
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “L’avant programme du 64e Festival d’Avignon enfin dévoilé”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *