Théâtre
L’affaire Bettencourt s’invite au théâtre

L’affaire Bettencourt s’invite au théâtre

21 décembre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le théâtre Saint-Georges accueille à partir du 12 février une pièce  de Laurent Ruquier avec Catherine Arditi (la milliardaire) et Ariel Wizmann ( François-Marie Banier). Au titre clair  » Parce que je la vole bien! » , la pièce sera mise en scène par le metteur en scène  à succès Jean Luc Moreau  à l’affiche récemment de Monsieur Luxure et encore aujourd’hui du Technicien.

Pour Laurent Ruquier « Madame Bettencourt a marqué 2010. Il suffit de comptabiliser le nombre de sujets sur elle dans les médias. En plus, cette affaire a eu des conséquences à tous les niveaux », (Républicain lorrain).

L’excellente Catherine Arditti, molièrisée pour son rôle dans Cabaret incarnera Liliane Bettencourt et offrira un paquet d’argent à un photographe, joué par le désinvolte Ariel Wizman que l’on imagine idéal en ex ami de la milliardaire. Laurent Ruquier a fait appel a sa bande pour compléter l’affiche.  Jacques Ramade sera Majordome. la délirante , Armelle sera Françoise Bettencourt-Meyers mariée à Olivier Pajot.

 

 

Notre sélection DVD/Blu-Ray pour Noël
Les Hivernales d’Avignon
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture