Théâtre

La Saison 2010-2011 de la Comédie Française

02 juin 2010 | PAR Yaël Hirsch

Hier soir, devant le théâtre de la place Colette rempli de journalistes l’administratrice générale de la Comédie Française a levé le voile sur la saison prochaine. La Comédie Française, c’est 3 sites : Richelieu- Vieux Colombier-Studio Théâtre et  800 représentations par an assurées par 58 sociétaires. Si le thème de 2009-2010 était l’argent, la rentrée sera le temps d’une réflexion sur la fidélité, avec sur les 30 spectacles proposés 17 créations, notamment celle du « Fil à la Patte » de Feydeau mis en scène par Jérôme Deschamps à partir de décembre.

Grande première à la Comédie Française. Alors que les sociétaires utilisent fréquemment les micros de France Culture (et l’émission d’interprétation de textes donnera lieu à un spectacle musical, mis en scène par Philippe Meyer au studio Théâtre : « Chansons des jours  avec et chansons des jours sans »), c’est désormais la caméra qui fait son entrée dans la noble institution. Deux soirées de projections cinéma sont en effet prévues les 27 & 28 septembre, avec les films de Claudie Mourieras sur le Partage de midi de Claudel, et celui d’O; Ducastel et J. Martineau sur Juste la fin du monde de Lagarce.

Au rayon des entrées au répertoire, on saluera Tennessee Williams, avec un « Tramway nommé Désir », mis en scène par le metteur en scène américain Lee Breuer, avant-gardiste des années 1970, qui  a notamment travaillé avec Philip Glass et David Byrne. Autres créations attendues avec impatience à Richelieu : le « Fil à la patte », une clôture du cycle des Atrides avec un « Agamemnon » sanglant de Sénèque, mis en scène par Denis Marleau, et un « Opéra de Quat’ sous »  voyou et musical de Brecht/ Weil mis en scène par Laurent Pely.

Le Vieux colombier accueillera la fin de l’année de la France en Russie avec la pièce peu connue de Nicolas Gogol, « Le Mariage », mis en scène par la comédienne suisse proche de Peter Brook, Lilo Baur, une pièce  contemporaine de l’Italien Fausto Paravadino sélectionnée par le bureau des lecteurs de la Comédie Française : « La Maladie de la famille M. » et une nouvelle production d' »On ne badine pas avec l’amour » de Musset que Noémie Lvovsky ne pourra assurer mais qui sera mise en scène par Yves Beaunesne, qui a déjà triomphé au Français avec le « Partage de midi ».

Le Studio accueillera comme chaque année un conte : les cruels « Habits neufs de l’empereur » d’Andersen, avec une mise en scène de Jacques Allaire, et la création d’un « Poil de Carotte » de Jules Renard, repensé par Philippe Lagrue. Plusieurs sociétaires honoraires viendront proposer des textes qui les ont touchés. Simon Eine proposera un Florilège Barthes, et Jacques Seyres fera revivre les personnages de Proust dans « A la recherche du temps Charlus ».

Dans les reprises on notera : « Les oiseaux » d’Aristophane, « Les Trois soeurs » de Tchekhov, « Les joyeuses commères de Windsor » de Shakespeare, et « Ubu « qui commençait ce 2 juin à Richelieu. Au Vieux Colombier, Mirbeau continuera à tenir le haut de l’affiche avec « Les Affaires sont les affaires », les rendez-vous contemporains permettront de voir et/ou revoir certains textes plus actuels, comme Deproges ou « Le drap » d’Yves Ravey. Et Au studio, « Le loup » et « Les contes du chat perché » de M. Aymé continueront au Studio Théâtre.

Attention, les abonnements ouvrent le 2 juin, et sont très avantageux à partir de 4 spectacles pour les particuliers. Toutes les infos sur les abonnements, ici. (le site étant en réfection, peut être vaut-il mieux appeler à ce n°: 0825 10 16 80.

Absynthe Minded choisit sa première partie par concours
Une anthologie de l’optimisme, un remède efficace contre le pessimisme au théâtre de la Bastille
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “La Saison 2010-2011 de la Comédie Française”

Commentaire(s)

  • Laurence FLANNERY

    Merci! L.

    janvier 31, 2011 at 13 h 00 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *