Spectacles

Une anthologie de l’optimisme, un remède efficace contre le pessimisme au théâtre de la Bastille

03 juin 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le théâtre de la Bastille offre une barre de rire à ses spectateurs avec « Une anthologie de l’optimisme ».  Jusqu’au 11 juin,  l’écrivain Pieter De Buysser et le performeur Jacob Wren déroulent devant nous une  lecture-performance afin de comprendre si un monde optimiste est possible. A la boite à Sorties, nous disons oui!

Le spectacle est à double entrée. Un site web et une performance. En janvier 2008, Pieter et Jacob envoient  une lettre à  des personnalités du monde de l’art ou de la politique, la question posée est « quelle peut-être la signification de l’optimisme au vingt et unième siècle? »  Les réponses se trouvent sur le site et chaque soir, les deux comédiens  en choisissent une sélection  à présenter au public, qui peut aussi aider à l’entreprise  en envoyant par mail ses contributions, et qui, comme dans toute bonne performance, sera consultée pendant la soirée.

Le postulat de départ est de dire que nous vivons sous un régime qui tait son nom, « le pessimisme ». Le spectacle vise, dans une démarche d’analyse scientifique,  rétroprojecteur à l’appui, à démontrer que l’optimisme critique n’est pas une forme de naïveté. Pour ce faire, Pieter joue l’optimiste et Jacob le pessimiste. Cela donne des moments hilarants liés à des démonstrations toujours justes mais très drôles. Par exemple,  on assistera à une relecture de Candide de Voltaire très burlesque en la figure de « Acide ou l’optimisme ».

Le spectacle part de la position des deux acteurs, pour ouvrir sur des exemples de plus en plus larges, jusqu’à l’élection de Barack Obama qui a porté l’espoir comme valeur politique, où le foutraque maire de Bogota  Atanas Mockus qui a assaini les comptes de la municipalité et provoqué une baisse du niveau de violence en proposant des actions clownesques comme remplacer les contraventions de la route par des clowns, persuadé que ses administrés auraient plus peur du ridicule que du gendarme.

L’intérêt du spectacle est bien sur de faire d’un sujet en apparence léger un vrai débat de fond, dans une ambiance bon enfant très appréciable. On sort de la plus intelligent et avec le sourire.

Que demander de plus?

Le ( beau) site: http://www.anthologyofoptimism.com/

Pour contribuer à un monde moins pessimiste: [email protected]

Pour rire et réfléchir: Théâtre de la Bastille, 76 rue de la Roquette, 75011, 0143574214, plein tarif 22 euros, tarif réduit 14 euros, moins de 30 ans: 13 euros.

La Saison 2010-2011 de la Comédie Française
Rendez-vous aux jardins !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Une anthologie de l’optimisme, un remède efficace contre le pessimisme au théâtre de la Bastille”

Commentaire(s)

  • Claire

    Excellent ! L’optimisme est un engagement … bel article merci

    juin 9, 2010 at 8 h 49 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *