Théâtre

La folle et inconvenante histoire des femmes, une comédie féministe réussie au Funambule

La folle et inconvenante histoire des femmes, une comédie féministe réussie au Funambule

10 mars 2020 | PAR Bénédicte Gattère

La première avait lieu le 8 mars et la salle était comble. Il faut dire que Diane Prost, qui incarne à elle seule tous les personnage de la pièce, est une comédienne qui déborde d’énergie et d’intelligence. Et que « La folle et inconvenante Histoire des femmes » met en scène des figures de femmes, réelles ou imaginaires, de l’Âge de pierre au XXème siècle, de manière particulièrement inventive.

 

 

 

 

Écrite par la dramaturge Laura Léoni, La folle et inconvenante Histoire des femmes a le mérite de présenter une vision du féminisme avec un humour qui marche à tous les coups, ce qui ne l’empêche pas d’être décapant ! De « Pépale » femme du Néolithique à Jeanne d’Arc, en passant par Cornélia, épouse d’un tribun romain, la jeune actrice Diane Prost incarne ses personnages avec la même virtuosité. Les spectateurs sont emportés par sa vivacité et son jeu… et rient beaucoup ! C’est là une des grandes forces du spectacle qui s’adresse à tou.te.s, que l’on connaisse la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne d’Olympe de Gouges par cœur ou que l’on s’interroge sur l’utilité d’être (encore) féministe. Dans la suite du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, cette pièce s’avère à la fois extrêmement pédagogique et ludique.

Le décor et le costume, faits avec les moyens du bord, tout simples, laissent toute la place aux décors animés qui se succèdent. Réalisés à partir d’œuvres d’art marquant les différentes époques évoquées et donnant littéralement vie à d’autres personnages du passé en dialogue avec l’actrice principale, c’est une véritable réussite. Une idée de mise en scène qui constitue l’un des atouts de la pièce, tout comme la trame fondée sur un dialogue entre une jeune femme et sa grand-mère… qui se découvrent sous nos yeux un lesbianisme commun : une idée qui fait l’originalité de La folle Histoire… Loin d’être un spectacle féministe de plus comme il en fleurit désormais beaucoup, il fait partie des pièces parisiennes du moment à voir pour se divertir, se réjouir et apprendre sur (et de) notre histoire tout à la fois !

Fiche technique :

De Laura Léoni
Mise en scène Laetitia Gonzalbes

Avec Diane Prost
Lumières Laetitia Gonzalbes

Production Msr Prod’ & Compagnie Camélia

A partir de 10 ans

Durée 1h20

 

Informations pratiques :

Du dimanche 8 mars au mardi 12 mai 2020

– les mardis à 21h et les dimanches à 20h

Le Funambule Montmartre

53 Rue des Saules, 75018 Paris

Visuel : © Cécile Pruvot illustration originale et mise en page affiche

Gotham Saison 5 : La naissance de Batman !
Covid-19 : La culture touchée en plein coeur
Bénédicte Gattère
Étudiante en histoire de l'art et en études de genre, j'ai pu rencontrer l'équipe de Toute la culture à la faveur d'un stage. L'esprit d'ouverture et la transdisciplinarité revendiquée de la ligne éditoriale ont fait que depuis, j'ai continué à écrire avec joie et enthousiasme dans les domaines variés de la danse, de la performance, du théâtre (des arts vivants en général) et des arts visuels (expositions ...) aussi bien que dans celui de la musique classique (musique baroque en particulier), bref tout ce qui me passionne !

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *