Théâtre
Dépôt de Bilan , une savoureuse écriture du théâtre

Dépôt de Bilan , une savoureuse écriture du théâtre

27 septembre 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

Découvrir un talent est toujours chose vibrante. Nous avions eu cette vibration en 2018 en Avignon lors du spectacle Conseil de Classe écrit et interprété par Geoffroy Rouge-Carrassat. L’auteur-metteur en scène- comédien confirme son talent avec Dépôt de Bilan avec son  écriture scénique singulière.

Androgyne, bonnet vissé au crâne, Geoffrey Rouge-Carassat se tient face à nous sur le plateau qu’il investit. Dès la première phrase, la salle est accrochée.  Le comédien incarne un cadre besogneux. L’homme revient de ses vacances à la mer avec sa femme et ses enfants, et reprend le travail, un travail qu’il aime, une passion qui se transforme en une  obsession telle qu’il en a oublié sa famille sur la plage. Dépôt de Bilan est un spectacle sur l’addiction au travail.  À l’approche du burn-out, désormais incapable de remettre un pied au bureau, l’homme regarde à l’intérieur de lui-même : il se découvre  victime consentante d’un bourreau qui n’est que lui même. 

Geoffrey Rouge-Carassat  se confie  : En août 2019, cela faisait plus d’un an que je tentais vainement de terminer l’écriture d’une pièce à partir de la longue interview d’une secrétaire. Malgré l’intérêt que je portais à ce témoignage, il me manquait un fil rouge. Quand, soudain, j’ai fait un burn-out… La création de ce spectacle a été éclairante, salvatrice, voire thérapeutique.

Le sujet est connu sauf que la pièce possède cette vertu de nous rappeler à cet ordinaire répandu et terrible. La force du geste tient à la puissance de jeu du comédien ; elle se soutient aussi de la scénographie qui s’invente émergeant de l’intérieur. Geoffrey Rouge-Carassat sait convaincre et réitère son adresse à une écriture dramatique qui nous installe au sein de la psyché ordonnée mais à l’équilibre instable du héros. 

Artiste à ne pas rater, et à suivre.

Dépôt de bilan, de Geoffrey Rouge-Carassat, Théâtre La Flèche, 77 rue de Charonne 75011 Paris, Durée 50 minutes

Crédit Photo : © Marie Charbonnier

L’exposition « 37 rayures du zèbre » retrace l’histoire des Francophonies grâce aux moments marquants des 37 éditions !
« D’autres mondes » au Nouveau Théâtre de Montreuil : Frédéric Sontag nous plonge dans une nausée existentielle sur l’interchangeabilité des réalités
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *