Théâtre

Avignon: Shadow houses c’est ce soir, c’est gratuit et c’est Rock N’ Roll Baby!

14 juillet 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Plusieurs stéréotypes circulent sur le Festival In , la question du prix en tête. Et pourtant, il suffit de regarder le programme pour être étonné du nombre de spectacles gratuits. « Shadow Houses » en fait partie. Il s’agit d’une lecture-concert de la pièce d’un jeune auteur, Mathieu Bertholet, qui nous amène sur les collines d’Hollywood. Pour une histoire de star, il a rassemblé cinq comédiens parmi les plus en vue du moment: Eric Elsmonino, Nicolas Maury, Murielle Mayette,Julie-Marie Parmentier et André Wilms.

Les Case Study houses sont les maisons américaines des fifties, en contreplaqué, pratiques mais sans âme, idéales pour les desperates housewife. Mathieu Bertholet en fait des zones d’ombres, nous offrant des shorts cuts. Lui est guide touristique et vous dira tout sur les stars, même, comment mourir comme une star. Elle, star, elle cherche à le devenir, draguant Cécil B Demille, un autre a perdu son ticket de parking, mais quel parking? Elle , elle veut changer de vie et quitter son mari, lui, il cherche à savoir s’ il aime cette ville parce que l’homme qui l’aime y vit .

Ces comédiens fabuleux sont fabuleusement mis en musique par une création de Mathieu Bauer et Sylvain Cartigny. Le son est rock, tendance Mulholand Drive. Parfait.

Il est réjouissant de voir Murielle Mayette évoluer avec un texte très contemporain. Elle est divine en femme qui claque tout car un matin, alors qu’il lui conseillait de changer d’eau de parfum elle s’est dit qu’elle allait plutôt « changer l’homme qui partage son lit. » Eric Elsmonino joue à la perfection le mec un peu paumé, Julie Marie Parmentier est une starlette idéale , Nicolas Maury  ( photo) est incroyable en auteur amoureux egocentré, André Wilms  joue les bêtes de scène pour le plaisir de tous.

L’auteur nous fait voyager, nous emmenant à L.A avec comme support un texte incisif et drôle , véritable ode à la ville des anges, ses highways et sa chaleur.

Festival d’Avignon, Musée Calvet, 20h, 14 juillet, durée 1h30. Gratuit. Texte édité chez Acte Sud.

Palmarès de Paris cinéma
Avignon : Qui ? La société pardi !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “Avignon: Shadow houses c’est ce soir, c’est gratuit et c’est Rock N’ Roll Baby!”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *