Théâtre

Avignon : Qui ? La société pardi !

14 juillet 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Qui ? est un spectacle de la compagnie Derezo habituée des formes plurielles et des lieux alternatifs ( hall de gare, berges..). Ce collectif d’auteurs dont le terrain de jeu est souvent le théâtre subventionné ( Théâtre du Rond Point, Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon) tente l’expérience du Off. Le résultat est un quartet théâtral sur l’individu dans notre société . Acide cynique et drôle « Qui ? » est un grand coup de cœur.

Le spectacle se niche dans la petite salle du sympathique et sérieux Espace Alya. L’emplacement sied bien au propos. Monter quelques marches, ne pas buter sur le tuyau de clim, longer un couloir extérieur et arriver. Ce petit chemin de quelques secondes nous amène déjà à penser que la forme à découvrir ne sera pas tout à fait classique.

Bingo! Un peu de musique, une structure métallique circulaire et quatre planches épaisses. Devant la structure, 4 paires de chaussures et accroché , un masque en bois balinais. Les quatre comédiens surgissent du noir, traversent le cercle, se chaussent. Seul un reste debout. Tour à tour, enfilant le masque comme passage de relais, les comédiens vont se succéder. 20 minutes chacun, what else ? Quatre short cuts de quatre auteurs différents pour découper au cutter et arroser à l’acide les contradictions des individus.

La première, diabolique Béatrice Roué, joue un patron de boite de nuit et Katia, une jeune fille intelligente « ayant décidé de ne pas se servir de son cerveau ». Katia est « physio » à l’entrée de la boite, pas question de renter si tu « n’es pas sur la liste de Marco ». Séduction, autorité, tout est tenté pour rentrer. Mais pourquoi vouloir rentrer ? Pour en être bien sur, pas le choix !

Passage de relais
La seconde, sarcastique Anne-Sophie Erhel arrive dans un moment à hurler de rire. « Elle » de Didier Barbelivien à fond dans le théâtre. Elle danse et vient se poser sur la structure, épousant ses formes. Elle, c’est Cécilia, ex sarkozy qui décide avant de quitter son mari de le découper de l’intérieur pour faire sortir tous les germes de son corps…Et les propager…

Passage de relais
Lui, effrayant Nicolas Sarrasin, est un p’tit gars délinquant, un militant d’extrême gauche qui décide , avec ses potes de se faire un CRS. Au fond de la Cave , le méchant n’est pas celui qu’on croit.

Passage de relais.
Trop regarder la télé rend fou, le dément Alain Meneust traverse la structure métallique devenue lucarne pour entrer dans le poste, en pleine émission de Michel Drucker recevant Didier Barbelivien et Nicolas Sarkozy.

La boucle est bouclée sur les travers et tracas des sociétés contemporaines. Dans l’esprit du film « C’est arrivé prés de chez vous », les textes ciselés et le jeu des quatre comédiens-performeurs tous justes et excellents viennent avec finesse, justesse et humour noir nous confronter à nos propres limites et nos dérives possibles.

Qui ? mise en scène Charlie Windelschmidt, textes Collectif Lumière d’août, Festival Off d’Avignon, Espace Alya, jusqu’au 29 juillet à 22H30, tarif : 12€ , tarif carte off : 8€ , tarif enfant : 6€- 04 90 27 38 23.

Avignon: Shadow houses c’est ce soir, c’est gratuit et c’est Rock N’ Roll Baby!
Gagnez 2×2 places par soir pour le festival d’Avignon
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “Avignon : Qui ? La société pardi !”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *