Théâtre
Avignon OFF : « Insuline et Magnolia », l’amour de la poésie

Avignon OFF : « Insuline et Magnolia », l’amour de la poésie

19 juillet 2022 | PAR Lucine Bastard-Rosset

Le Théâtre du Train Bleu propose de découvrir durant le Festival d’Avignon la création de Stanislas Roquette. Insuline et Magnolia est une pièce poétique et personnelle qui saura vous combler.

Voir les choses autrement

La vie était belle et puis… il y a eu cette maladie, j’avais 15 ans. Atteint d’un diabète insulino-dépendant, Stanislas Roquette voit sa vie basculer. A partir de maintenant, il faudra vérifier quotidiennement, et cela plusieurs fois par jour, si le taux de glucose dans le sang est convenable. Il faudra s’administrer des piqûres avant chaque repas selon des règles bien précises. Il ne faudra plus manger de sucre, il faudra peser les aliments. Et surtout, il faudra faire attention au “facteur émotionnel X” capable à lui tout seul de dérégler l’ensemble du système. 

“Au contraire, c’est une chance incroyable de marcher tous les jours à côté de la mort.” Fleur voit la maladie de Stanislas de cette manière et son regard non conventionnel qu’elle porte sur le monde va se déverser sur Stanislas. Grâce à elle, sa façon de percevoir les choses va changer. Elle qui se perd dans la poésie et qui respire littérature. Elle qui parle un langage si étrange et singulier, mélangeant les langues, les mots et les vers. 

Le monde de la poésie

Insuline et Magnolia est le récit de cette vie régie par le diabète et de cette rencontre avec Fleur. Ce spectacle est porté par la poésie et le théâtre, la beauté de la langue et des mots. Stanislas y multiplie les citations, parlant Baudelaire, Victor Hugo, Corneille ou encore Edmond Rostand. Son amour pour ces arts se reflète dans sa création et il nous emmène à la découverte de son histoire. 

Pour Fleur, il faut apprendre à transcender pour voir une autre réalité parmi nous. Stanislas revient sur la relation particulière qu’il a entretenue avec cette femme. Il transmet des extraits de multiples lettres qu’ils se sont envoyées pendant des années, pendant que Fleur traversait le monde et que Stanislas étudiait le théâtre. Une relation épistolaire qui les a nourris et qui le nourrit toujours. Car si “il est aujourd’hui sur les planches, c’est grâce à Fleur”. 

Un spectacle poétique

Stanislas a conquis l’art du langage. Ses mots flottent dans l’air, ils sont beaux et ils nous incitent à l’écouter. Ils sont portés par une musique composée par Christian Girardot mêlant à la douceur de la flûte traversière un piano et un trio de cordes. Ensemble, mots et musique créent une atmosphère paisible, apaisante et touchante. Son jeu est empli d’une sincérité et d’une sensibilité qui émeuvent. On s’attache à celui qu’il était et à celui qu’il est aujourd’hui. 

Insuline et magnolia respire l’envie de vivre, l’amour de l’art et du langage. Une pièce écrite et interprétée par Stanislas Roquette. Présentée du 8 au 27 juillet, à 14h30, au théâtre du Train Bleu, salle 2, dans le cadre du festival OFF d’Avignon 2022. Relâches les 14 et 21 juillet.

Visuel : © Ludo

La galeriste, collectionneuse et mécène lausannoise Alice Pauli est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi
L’agenda classique et lyrique du 19 juillet
Lucine Bastard-Rosset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture