Théâtre
Anticodes un festival à Rebours

Anticodes un festival à Rebours

03 mars 2011 | PAR Claire Linda

Anticodes se veut prospectif et impertinent, inclassable, transdisciplinaire, et itinérant. Trois villes, Paris , Brest et Lyon, trois scènes nationales pour accueillir une programmation d’artistes et créatifs pour qui l’originalité et l’expérimentation font lois.

A décrouvrir du 3 au 12 mars à Chaillot :

du 3 au 5 mars 21h/ Salle Jean Vilar

La compagnie la plus inventive de la scène américaine : le Big Dance Theater. Fondée il y a dix ans par Annie-B Parson et Paul Lazar, ils mélent sur scène Danse, musique, textes et design visuel. La compagnie présente Femme Surnaturelle et fait entrer l’antique Euripide au XXIeme siècle.

Du 3 au 5 mars 19h / Salle Gémier

Le spectacles Fauves de Michel Schweizer, Dix adolescents sur le plateau, ils sont chanteurs ou danseurs amateurs : un instantané de la jeunesse en dix singularités. Ce sont les « fauves » de Michel Schweizer, artiste inclassable, proche de l’art chorégraphique, mais aussi du théâtre et des arts visuels. Un spectacle fait d’eux, de leurs paroles, de leurs attitudes, de leur image du monde. Un moment tout en sensibilité, en engagement et en fragilité qui parle de mutations culturelles et de conduites sociales. De l’infini aller-retour entre l’individu et le groupe pour aller à la rencontre du « monde ». Voici une chorégraphie politique sur le corps en devenir.

Du 3 au 5 mars 21h / du 10 au 12 mars 20h30 / Grand Foyer

&&&&& & &&&
se prononce [é é é é é é é é é] ou [é é é] quand nous sommes pressés

Entre la science et la fiction – ou les deux à la fois réunies par un tiret, &&&&& & &&&
tient autant du spectacle que de l’exposition. Le plateau et les installations se partagent un espace où le public peut librement rentrer à tout moment pour voir la performance présentée en boucle pendant trois heures. On y dissèque la présence du futur dans nos vies, la possibilité de l’intergalactique dans une boîte en carton, le désir d’exode vers des planètes plus engageantes. Dans une tradition qui tient autant du music-hall que de la performance, deux porteurs d’épée posent des questions à un moment et à un endroit, pour y répondre à un autre moment et à un autre endroit. Le spectacle se prolonge dans les installations, pour une narration éclatée où l’on se prend parfois les pieds dans le robot. Tantôt grave, tantôt d’une idiotie furieuse, &&&&& & &&& pourrait être le spectacle conçu par Bill Gates à l’âge de neuf ans pour l’anniversaire de sa maman.

Du 10 au 12 mars 20h30 / Salle Gémier

Vicious Dogs On Premises par la compagnie Witness Recolation. Le fondateur de la compagnie Dan Safer offre des performances intensément physiques, poétiques, parfois brutales ou scandaleuses, ses pièces font exploser une certaine idée de la culture américaine… à suivre

 

Toute la programmation ici

Michael Kors ouvre une boutique à Paris
Les Trois Grâces de Lucas Cranach entrent au musée du Louvre
Claire Linda

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture