Théâtre
Annonce des 5 finalistes du Grand Prix de littérature dramatique

Annonce des 5 finalistes du Grand Prix de littérature dramatique

24 octobre 2011 | PAR Liane Masson

Le jury du Grand Prix de littérature dramatique, créé en 2055 et organisé par le Centre national du Théâtre depuis 2011, s’est réuni le 10 octobre pour sélectionner les 5 textes finalistes.

 

Organisé depuis 2011 par le Centre national du Théâtre, le Grand Prix de littérature dramatique met à l’honneur ce genre littéraire si spécifique qu’est la littérature dramatique dans ce qu’elle a de plus divers et de plus brillant. Il consacre chaque automne le texte d’un auteur de théâtre. A travers ce prix, c’est aussi le travail des éditeurs qui est mis en lumière, puisque ce sont eux qui soumettent au Grand Prix leur sélection d’ouvrages, soient entre une et cinq pièces d’expression française publiée/s l’année précédant celle de la remise du prix.

En 2011, la présidence du Jury a été confiée à Pauline Sales. Les membres du jury sont : Mathieu Bertholet, Denise Chalem, Marie Dillasser, Philippe Dorin, Samuel Gallet, Jean-René Lemoine, David Lescot, Jean-Marie Piemme, Karin Serres, Carole Thibaut, Gérard Watkins.

 

Les 5 textes finalistes sélectionnés sont les suivants :

Le Menhir de Jean Cagnard – Éditions Théâtrales

Au Bord de Claudine Galéa – Éditions Espace 34

Au pied du mur sans porte de Lazare – Voix Navigables

Orgueil, poursuite et décapitation de Marion Aubert – Actes Sud-Papiers

Ste de Sabryna Pierre – Éditions Théâtrales

 

Le Grand Prix de littérature dramatique (d’un montant de 4000 euros) sera décerné au lauréat le 7 novembre à 14h30 à la Brasserie Bofinger (Paris 4e). Afin d’offrir un large rayonnement au texte récompensé, le CnT diffusera 300 exemplaires de celui-ci à des professionnels du spectacle vivant français et étrangers. Le CnT a par ailleurs signé un partenariat avec France Culture, qui en réalisera la création radiophonique et la diffusera sur ses ondes.

Les Chaises du 3ème OEil, magnifiques!
Effondrement d’un mur d’enceinte de Pompéi, quand l’Histoire s’écroule
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *