Opéra
Opéra gratuit à Lyon, une condition : avoir 20 ans !

Opéra gratuit à Lyon, une condition : avoir 20 ans !

04 octobre 2013 | PAR Sabina Rotbart

L’Opéra de Lyon offre une place gratuite à ceux qui auront vingt ans cette saison. Jusqu’au 22 juin 2014.

20 ans lyonCette année, pour fêter les vingt ans de sa rénovation par Jean Nouvel, l’Opéra de Lyon offre une place gratuite à ceux qui, eux aussi, ont vingt ans dans l’année. Une action de plus dans une politique en faveur des jeunes déjà très favorable. A Lyon, le quart des spectateurs affiche moins de 26 ans (sans compter les scolaires), quand l’Opéra de Paris attire seulement 1, 1% de moins de 20 ans parmi son public. Même si Paris fait des efforts avec son Pass – jeune à 20 euros, un coupe-file pour accéder aux places de dernière minute, leur nombre est insuffisant (tout était vendu fin septembre). Et la démarche à accomplir pour accéder au Graal du fauteuil d’orchestre s’avère tout de même laborieuse. Evidemment vous pouvez toujours vous consoler en achetant l’une des 32 places à 5 euros (mais oui, 5 euros !) que propose l’Opéra Bastille. Mais cela implique d’aimer rester debout au garde-à-vous durant toute la représentation !
Une démarche audacieuse pour une salle de qualité.

Acoustique hors-pair, chœurs reconnus sur la scène européenne et un directeur, Serge Dorny qui fait l’unanimité, l’Opéra de Lyon cartonne. Tellement que Dresde vient de débaucher ce directeur doué. Mais ne soyons pas mauvais joueurs, la circulation des personnes comme des idées est toujours finalement un bien. Et comme la programmation d’un opéra se construit trois ans à l’avance, le temps est suffisant pour trouver un successeur tonique !

Une seule place dans l’année.
Ne rêvez pas, vous n’obtiendrez qu’une seule place gratuite durant la saison qui se termine d’ailleurs le 22 juin 2014. Mais l’agenda est alléchant. Avec, par exemple, du 12 au 26 octobre, le Dialogue des carmélites de Poulenc, mis en scène par Christophe Honoré. Oui, Christophe Honoré le réalisateur. C’est l’histoire d’un conflit entre politique et religion durant la Révolution française. Un propos très actuel donc. Mais si vous préférez Rossini ou un ballet contemporain (Bella figura en mai, trois chorégraphies, Jiry Kyllian/Benjamin Millepied/William Forsythe, ils sont aussi au programme !
Pour patienter…
Place de la Comédie, devant l’Opéra de Lyon, chaque jour les danseurs de hip-hop évoluent, vraie force d’attraction. Des passants attendent midi pour que la porte s’ouvre sur un des spectacles gratuits (appelés AmphiMidi). Mais vous, vous irez peut-être apprendre le tango, gratuitement aussi, le 12 octobre, sous le péristyle de 15 à 18 h ? !

Sabina Rotbart

visuel (c) affiche de l’opération

 

« Les soeurs de Napoléon, trois destins italiens » au musée Marmottan
Gagnez 3×2 places pour la French au Regine’s le 10.10
Sabina Rotbart
journaliste en tourisme culturel, gastronomie et oenotourisme. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *