Opéra
Les « Aventures du Baron de Münchhausen » à Compiègne, un mime-opéra loufoque

Les « Aventures du Baron de Münchhausen » à Compiègne, un mime-opéra loufoque

15 octobre 2021 | PAR Victoria Okada

Le Théâtre impérial – Opéra de Compiègne a présenté sa production qui a eu le temps de mûrir pendant le confinement : Les Aventures du Baron de Münchhausen, un pastiche baroque dans une mise en scène loufoque, entre la mime, théâtre et chant, de Patrice Thibaud. 

L’un des légendes les plus populaires des pays germanophones, les aventures du Baron de Münchhausen est un formidable objet d’adaptation. Hervé Niquet, spécialiste de pastiches (il nous a régalés avec le disque L’opéra des opéras, chez Alpha), a concocté un spectacle absolument inclassable avec ce personnage mythique. Pour ce faire, il a invité le comédien Patrice Thibaud pour le livret et la mise en scène. Le livret ? Disons que cela est quasi inexistant car il mime dans presque toutes les scènes. C’est en fait un peu son one man show mimé, ponctué de musique et d’airs baroques de Rameau, Campra, Grétry, Montéclair, Boismoitier… Mais pas que !

Les gestes de Patrice Thibaud ont beaucoup de sous-entendus, et c’est à chacun de les interpréter. N’empêche que c’est… beaucoup de sous-entendus !

Trois chanteurs accompagnent les invraisemblables aventures du Baron : Axelle Fanyo (la femme du Baron), Romain Dayez (le curé du Baron) et Jean-Gabriel Saint-Martin (le médecin du Baron). Tous les trois déploient leurs grands talents, de chanteur (se) bien sûr mais aussi de comédien (ne). Parmi eux, le jeu de Romain Dayez, en résidence au Théâtre impérial, suscite vraiment le rire, tellement il est dans son rôle !

Hervé Niquet endosse le costume de maître de musique du Baron et commence par le début, par la fabrication de la précieuse baguette à partir d’un immense tronc d’arbre. Comme lui, les musiciens de l’orchestre du Concert Spirituel s’amusent, tout en gardant leur excellence que l’on connaît. Ainsi, ce spectacle une preuve même que la musique classique, notamment baroque, n’est pas quelque chose de guindée.

Représentation du 12 octobre 2021 au Théâtre impériale-Opéra de Compiègne

 

* Le Théâtre impériale-Opéra de Compiègne organise du 9 novembre au 17 décembre la 4e édition du Festival En voix ! Renseignements et réservations sont ici.

Photo  : Le Baron © Pascal Gely

Un printemps-été 2022 mini, taille-basse et croppé – PFW
Renaud Capuçon, Daniel Harding et l’Orchestre de Paris célèbrent Korngold, Stravinsky et Debussy, à la Philharmonie
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture