Opéra
Le Teatro Regio de Parme dévoile les œuvres et les distributions de la prochaine édition du festival Verdi

Le Teatro Regio de Parme dévoile les œuvres et les distributions de la prochaine édition du festival Verdi

11 février 2022 | PAR La Rédaction

Le Teatro Regio de Parme dévoile les œuvres et les distributions de la prochaine édition du festival Verdi Le festival Verdi de Parme s’est imposé de longue date comme une manifestation incontournable du paysage lyrique international. Après deux années où la portion a été congrue à cause de la pandémie, qui a mis un coup de frein sévère à l’activité culturelle, nous avons le plaisir de constater que les responsables du Teatro Regio de Parme ont concocté un programme de très belle tenue, pour l’automne 2022, avec des distributions d’un excellent niveau.

par Hélène Biard.

Trois opéras seront présentés à Parme et à Fidenza

Pour l’édition 2022, ce sont trois opéras qui ont été programmés. S’il y a de quoi regretter qu’aucune rareté n’ait été sortie des placards (Aroldo, Un giorno di regno o il finto Stanislao ou encore Oberto conte di San Bonifaccio, par exemple), les trois œuvres programmées bénéficient de toute l’attention des responsables du Regio qui ont invité tant des grands noms que des jeunes espoirs de l’art lyrique international. Nous sommes également très heureux de constater que depuis le remplacement réussi de Léo Nucci dans un Nabucco d’anthologie donné à Lyon et à Paris, le jeune baryton mongol Amartuvshin Enkhbat poursuit sa carrière avec succès et a très vite été adopté par l’exigeant public parmesan.

C’est donc La forza del destino qui fera l’ouverture de l’édition, le 22 septembre, avec Anna Pirozzi, Grégory Kunde et Amartuvshin Enkhbat dans deux des principaux rôles du chef-d’œuvre de Verdi. Trois autres représentations de cet opéra seront données en octobre.

Le festival Verdi délocalise toujours une œuvre et, en principe, c’est à Busseto, le village natal de Verdi situé à une quarantaine de kilomètres de Parme. Toutefois cette année, c’est le Teatro Girolamo Magnani de Fidenza qui accueillera Il trovatore, avec Silvia della Benetta et Angelo Villari dans les deux rôles principaux. La première représentation de cette série sera donnée le 24 septembre.

Avec Simon Boccanegra, le public sera de retour au Teatro Regio de Parme. Pour cet opéra, les responsables du Regio de Parme ont particulièrement soigné la distribution puisque le rôle-titre a été confié à Vladimir Stoyanov qui est accompagné, entre autres artistes par Riccardo Zanellato, un habitué de la manifestation, et Piero Pretti. La première représentation sera donnée le 25 septembre. Trois autres soirées suivront en septembre et en octobre.

Des concerts et des récitals avec une rareté programmée

Le festival Verdi, ce sont aussi des concerts et des récitals qui sont donnés pendant toute la durée de la manifestation. L’incontournable Requiem sera donné deux fois à une semaine d’intervalle avec un quatuor de solistes mené par la très belle soprano lettone Marina Rebeka.

Mais ce qui retient surtout l’attention, ce sont les très rares Quattro pezzi sacri interprétées pour l’occasion par l’orchestre et le chœur du Maggio Musicale fiorentino placés sous la direction de Daniele Gatti ; cette très belle initiative doit être saluée, car, en dehors du Requiem, le « petit » corpus de musique sacrée de Verdi est régulièrement laissé de côté.

Le Fuoco di gioia est un récital géant donné pendant le festival Verdi est organisé par l’un des innombrables cercles de passionnés d’opéra de la ville de Parme – le club dei 27 – ; à l’occasion de l’édition 2022, le fuoco di gioia fête son dixième anniversaire. Les bénéfices de ce concert sont intégralement reversés à une association caritative. À cette heure, les artistes qui participeront à ce récital si particulier ne sont pas connus ; il sera donné le 4 octobre.

Enfin, le Gala Verdiano est un peu LE cœur du festival Verdi. Pendant quelques années ce récital était donné avec orchestre ; depuis 2015 c’est un récital voix piano qui a remplacé le concert avec orchestre. Quoi qu’il en soit, les responsables du festival Verdi y accordent toujours beaucoup d’attention, car il est donné le jour même de la naissance du cygne de Bussetto qui est le 10 octobre.

Une tournée programmée pour la première fois en 2020 et qui revient régulièrement

Caravan Verdiano : Rigoletto, le voci da dentro : Institué en 2020 après le début de la pandémie cette tournée originale a le mérite de « porter » l’art lyrique hors de Parme pour que le plus grand nombre puisse profiter du festival. Les concerts seront donnés du 18 septembre au 2 octobre à 18 heures à Parme et dans ses environs.

Avec ce programme, nous nous réjouissons de voir que le festival Verdi de Parme reprend des couleurs après deux années compliquées et que sa vingt deuxième édition propose un programme de très belle tenue avec des artistes de renom comme Marina Rebeka, Anna Pirozzi, Grégory Kunde ou encore le jeune baryton Amartuvshin Enkhbat dont le début de carrière fulgurant a permis de mettre sur le devant de la scène lyrique internationale un pays très méconnu.

Visuel : affiche du festival

Oda Jaune « wOnderlust » : peintures mutantes à la Galerie Templon
« Sollicitudes » en forme de mouvements au Festival Faits d’Hiver
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture