Opéra
La saison 2017-2018 de l’Opéra de Paris dévoilée par erreur ?

La saison 2017-2018 de l’Opéra de Paris dévoilée par erreur ?

15 décembre 2016 | PAR Elodie Martinez

Hier, mercredi 14 décembre, l’intégralité de la prochaine saison de l’Opéra de Paris a été publiée sur la page internet de son partenariat avec le festival Agir du Monde. Si l’on ignore encore officiellement la cause de cette « fuite », l’on peut toutefois supputer qu’il s’agit là d’une maladresse due à une mauvaise manipulation, une erreur ou bien un bug informatique davantage qu’à une révélation intentionnelle. 

Si la page a très rapidement été supprimée, David Le Marrec fut plus rapide que l’Opéra et a récupéré les données qu’il a ensuite publiées sur son blog. Bien qu’il faille garder à l’esprit que ces dernières sont à prendre avec d’infinies précautions, on peut y lire que le Palais Garnier accueillera Jephtha de Haendel mis en scène par Claus Guth avec William Christie à la direction et Marie-Nicole Lemieux, Cosi fan tutte, La Clemenzia di Tito (avec Marianne Crebassa dans le rôle de Sextus), un diptyque Bartók / Poulenc A kékszakállú herceg vára / La voix humaine ainsi qu’Only the Sound Remains de Saariaho dans une mise en scène de Peter Sellars.

Bastille devrait pour sa part prêter sa scène à pas moins de cinq opéras de Verdi dont l’attendu opéra d’ouverture Don Carlo avec Jonas Kaufmann (qui devrait normalement reprendre le rôle de Lohengrin en janvier prochain à Bastille après ses multiples annulations dues à un problème de santé), Bryan Hymel, Sonya Yoncheva et Elina Garanca. On voit également apparaître quatre nouvelles productions : Don Pasquale, avec Pretty Yende, Lawrence Brownlee et Michele Pertusi, Benvenuto Cellini de Berlioz par Terry Gilliam avec Philippe Jordan et John Osborn, Boris Godounov de Moussorgski ainsi que La Bohème par Claus Guth et avec Piotr Beczala. Z mrtvého domu de Janácek pourrait peut-être aussi être une nouvelle production avec Esa-Pekka Salonen et Štefan Margita.

On apprendrait également que Plácido Domingo serait Dottore Grenvil dans la reprise de La Traviata, que Roberto Alagna ferait parti de la production du Trouvère pour deux dates seulement ou encore qu’Elsa Dreisig serait Lauretta dans le diptyque L’Heure espagnole / Gianni Schicchi de Ravel / Puccini. Plus d’informations sur l’intégralité de la saison possiblement dévoilée sont disponibles directement sur le blog de David Le Marrec que nous avons cité plus haut.

Il faudra toutefois attendre février prochain pour que l’Opéra de Paris annonce officiellement sa programmation et confirme ou non les renseignements actuellement « dévoilés ».

Le Prix Louis Delluc attribué à « Une vie » de Stéphane Brizé
[Critique] « Hedi », portrait d’un tunisien libre par Mohamed Ben Attia
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *