Actu
Aurélie Dupont tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Aurélie Dupont tire sa révérence à l’Opéra de Paris

17 juin 2022 | PAR Marguerite Delevingne

Le 16 juin, l’Opéra de Paris a annoncé la démission de sa directrice de la danse, Aurélie Dupont. Elle était en poste depuis 2016.

Cela fait quarante ans qu’elle faisait partie de l’institution car elle intègre l’école de danse de l’Opéra de Paris en 1983 à ses 9 ans. Elle y a donc passé la majeure partie de sa vie, elle sait intimement ce qui se passe en coulisse. Stéphane Lissner, directeur général de l’époque, dit en 2016 lors de sa nomination, qu’Aurélie Dupont est « de la maison, l’Opéra est sa maison ».

Elle a gravi toutes les marches de la hiérarchie, en commençant par l’école de danse pour ensuite arriver au sommet et devenir le titre d’étoile en 1998. Elle a alors 25 ans.

Un début de direction compliqué

En 2015, elle fait ses adieux à la scène dans le ballet Manon, filmé par Cédric Klapish. Stéphane Lissner lui propose de remplacer Benjamin Millepied, qui a annoncé subitement sa démission en tant que directeur de la danse. Deux ans après sa nomination un rapport confidentiel sur la gestion de la troupe est divulgué. L’ambiance y est qualifiée de «désastreuse».

En 2020, dû à la pandémie, la compagnie est obligée d’innover pour garder le contact et de poursuivre les entraînements. Aurélie Dupont met en place des cours en visio pour les danseurs. En six ans à la direction de la danse, elle est parvenue à faire une programmation efficace qui a su attirer beaucoup de gens : la saison 2021-2022 a atteint un taux de remplissage de 98%. Le 23 avril le premier danseur François Alu est sacré étoile par Aurélie Dupont et Alexander Neef. Six autres étoiles ont été nommées.

Un nouveau chapitre

Dans le communiqué de presse envoyé par l’Opéra de Paris, Aurélie Dupont énonce ses futurs projets : un livre, un film documentaire, une comédie musicale. Elle veut aussi remettre sa vie de famille au centre. La décision a été bien acceptée par Alexander Neef, le directeur général qui salue son engagement pour l’institution. Aurélie Dupont déclare qu’elle « quitte aujourd’hui cette magnifique institution avec le sentiment du devoir accompli ».

Elle quittera son poste le 31 juillet, le nom du / de la futur·e remplaçant·e n’est pas encore connu.  

Visuel : © David Brossard Creatives Commons

Musée national de Norvège : montée sur le podium culturel européen
Agenda culturel du week-end du 17 au 19 juin
Marguerite Delevingne

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture