Opéra
Irons-nous en Allemagne ou en Autriche la saison prochaine ?

Irons-nous en Allemagne ou en Autriche la saison prochaine ?

08 mai 2020 | PAR Paul Fourier

Alors que le déconfinement devient une réalité dans bien des endroits mais que la visibilité reste très limitée sur l’avenir, rêvons un peu sur d’éventuels voyages que nous ferons peut-être. Aujourd’hui nos voisins germanophones, l’Allemagne et l’Autriche.

Cet article est basé sur les saisons déjà dévoilées mais repose sur des programmations encore bien aléatoires. Petit tour d’horizon, avec quelques spectacles choisis, dans ces grands (et plus petits) théâtres.

Rêvons de quelques bonnes occasions d’aller dans la capitale allemande :

Au Staatsoper de Berlin :

  • En décembre, Lohengrin avec René Pape, Roberto Alagna, Sonya Yoncheva, Martin Gantner et Ekaterina Gubanova (direction : Matthias Pintscher, mise en scène : Calixto Bieito)
  • En février, Jenufa avec Camilla Nylund, Stuart Skelton et Evelyn Herlitzius (direction : Simon Rattle, mise en scène : Damiano Michieletto)
  • En mars – avril : Les noces de Figaro avec Elsa Dreisig, Nadine Sierra, Riccardo Fassi, Marianne Crebassa, Waltraud Meier… (direction : Daniel Barenboim, mise en scène : Vincent Huguet)

L’ensemble du programme est ici.

Au Deutsche Oper :

  • En septembre – octobre, La Walkyrie avec Nina Stemme, Lise Davidsen, John Lundgren, Brandon Jovanovich… (direction : Donald Runnicles, mise en scène : Stefan Herheim)
  • En octobre, décembre et avril, Tosca avec pêle-mêle (trois distributions) Sondra Radvanovsky, Anja Harteros, Joseph Calleja, Carlos Alvarez… (direction : Nicholas Milton et Donald Runnicles, mise en scène : Boleslaw Barlog)
  • En janvier – février et mai, Lohengrin avec (deux distributions) Piotr Beczala, Klaus Florian Vogt, Rachel Willis-Sorensen, Anna Smirnova, Christine Goerke… (direction : Donald Runnicles, mise en scène : Kasper Holten)
  • En mars, Lakmé (en version concert) avec Jodie Devos, Javier Camarena, Lionel Lhote, Jean-François Lapointe… (direction : Enrique Mazzola)

L’ensemble du programme est ici.

Au Komische Oper :

On pourra aller voir l’une des nombreuses productions du maître des lieux, Barrie Kosky (Les Contes d’Hoffmann, Pierrot Lunaire, Mahagonny, Rusalka, Les Boréades…)

On pourra également traverser la frontière franco-allemande pour aller à Baden-Baden, voir :

  • En septembre, Le château de Barbe-bleue (direction : Simon Rattle)
  • En novembre, La Cenerentola avec Cecilia Bartoli, Maxim Mironov… (direction : Gianluca Capuano)
  • En mars – avril, Mazeppa avec Vladislav Sulimsky, Dmitry Ulyanov, Ekaterina Semenchuk, Olga Peretyatko (direction : Kirill Petrenko, mise en scène : Dmitri Tcherniakov)

L’ensemble du programme est ici.

Pas si loin, on pourra également aller à l’Opéra de Dortmund voir :

  • De janvier à mai, une curiosité, à savoir Frédégonde dont la composition a été achevée par Camille Saint-Saëns après la mort d’Ernest Guiraud, et dont l’orchestration de l’orchestre a presque été entièrement réalisée par Paul Dukas (avec Marie Karall et Pene Pati)

ou encore au Konzerthaus de la même ville, écouter :

  • Le 13 juin 2021, Le Pirate de Bellini (initialement prévu en mai 2020) avec Marina Rebeka, Dmitry Korchak et Franco Vassallo (direction : Friedrich Haider)

Plus au sud, il y aura évidemment la saison magnifique du Bayerische Staatsoper de Munich avec :

  • En septembre – octobre, la reprise de La Femme sans ombre mis en scène par Krzysztof Warlikowski
  • De octobre à décembre, des Tosca de choc menées par Anja Harteros, Anna Netrebko et Kristine Opolais avec également Stefano La Colla, Yusif Eyvazov, Bryn Terfel, Ambrogio Maestri… (direction : Ascher Fisch et Marco Armiliato, mise en scène : Luc Bondy)
  • En octobre et novembre, Dialogue des Carmélites avec Ermonela Jaho, Jamie Barton, Adrianne Pieczonka… (direction : Bertrand de Billy, mise en scène : Dmitri Tcherniakov)
  • En octobre, Wozzeck avec Simon Keenlyside et Anja Kampe (direction : Vladimir Jurowski, mise en scène : Andreas Kriegenburg)
  • En octobre encore, Madame Butterfly avec Aleksandra Kurzak et Roberto Alagna (direction : Daniele Callegari, mise en scène : Wolf Busse)
  • En janvier, Un Bal Masqué avec Joseph Calleja et Sondra Radvanovsky (direction : Daniele Callegari, mise en scène : Johannes Erath)
  • En janvier, Manon Lescaut avec Sonya Yoncheva et Stefano La Colla (direction : Marco Armiliato, mise en scène : Hans Neuenfels)
  • En avril, I Vespri Siciliani avec George Petean, John Osborn, Erwin Schrott, Malyn Byström… (direction : Omer Meir Wellber, mise en scène : Antu Romero Nunes)
  • En juin et juillet, Tristan et Isolde avec Jonas Kaufmann et Anja Harteros (direction : Kirill Petrenko, mise en scène : Krzysztof Warlikowski)

L’ensemble du programme est ici.

Plus au nord, on pourra également à Hambourg :

Au Hamburgische Staatsoper :

  • En septembre, Boris Godounov, avec Alexander Tsymbaluk (direction : Kent Nagano, mise en scène : Frank Castorf)
  • En septembre – octobre, Rigoletto avec Enea Scala (direction : Paolo Arrivabeni, mise en scène : Andreas Homoki)
  • En janvier, Aïda avec Adina Aaron et Gregory Kunde (direction : Kazushi Ono, mise en scène : Guy Joosten)
  • En janvier – février, Manon de Massenet avec Elsa Dreisig (direction : Sébastien Rouland, mise en scène : David Bösch)
  • En janvier – février, Le Turc en Italie avec Levy Sekgapane (direction : Roberto Rizzi Brignoli, mise en scène : Christof Loy)
  • En mars, Cavalleria Rusticana / Pagliacci avec Violeta Urmana, Roberto Alagna, Ambrogio Maestri, Aleksandra Kurzak… (direction : Stefano Ranzani, mise en scène : Giancarlo del Monaco)
  • En mars, Lucia di Lammermoor avec Venera Gimadieva et Francesco Demuro (direction : Giampaolo Bisanti, mise en scène : Amélie Niermeyer)
  • En mars – avril, L’elisir d’amore avec Danielle de Niese et Xabier Anduaga (direction : Matteo Beltrami, mise en scène : Jean-Pierre Ponnelle)
  • En avril, Elektra  avec Elena Pankratova et Violeta Urmana (direction :  Kent Nagano, mise en scène : Dmitri Tcherniakov)
  • En avril – mai, Der Freischütz avec Jacquelyn Wagner et Eric Cutler (direction : Kent Nagano, mise en scène : Andreas Kriegenburg)
  • En mai – juin, Agrippina avec Alice Coote, Franco Fagioli et Julia Lezhneva (direction :  Riccardo Minasi, mise en scène : Barrie Kosky)

Si l’on traverse la frontière et que l’on file en Autriche, on aura à Vienne, le choix entre :

Au Wiener Staatsoper :

  • En septembre, Simon Boccanegra avec Placido Domingo, Hibla Gerzmava et Gunther Groissböck (direction : Evelino Pido, mise en scène : Peter Stein)
  • En septembre également, La Fille du régiment avec Jane Archibald, Javier Camarena, Carlos Alvarez… (direction : Giacomo Sagripanti, mise en scène : Laurent Pelly)
  • En septembre – octobre, Don Carlos avec Ildar Abdrazakov, Jonas Kaufmann, Malin Byström, Eve-Maud Hubeaux… (direction : Bertrand de Billy, mise en scène : Peter Konwitschny)
  • En octobre et juin, L’Enlèvement au sérail avec Lisette Oropesa / Brenda Rae (direction : Antonello Manacorda, mise en scène : Hans Neuenfels)
  • En octobre – novembre, Cavalleria Rusticana / Pagliacci avec Eva-Maria Westbroek, Brian Jagde, Mara Zampieri, Roberto Alagna, Aleksandra Kurzak, Ambrogio Maestri… (direction : Marco Armiliato, mise en scène : Jean-Pierre Ponnelle)
  • En novembre, Roméo et Juliette avec Michael Spyres et Irina Lungu (direction : Evelino Pido, mise en scène : Jürgen Flimm)
  • En novembre – décembre, Werther avec Piotr Beczala et Gaëlle Arquez (direction : Bertrand de Billy, mise en scène : Andrei Serban)
  • En décembre, janvier, février et mai, Tosca avec pêle-mêle (quatre distributions) Anna Netrebko, Saoia Hernadez, Sonya Yoncheva, Anja Harteros, Roberto Alagna, Luc Salsi…  (direction : Bertrand de Billy et Pier Girogio Morandi, mise en scène : Margarethe Wallmann)
  • En janvier, Nabucco avec Placido Domingo / Enkhbat Amartuvshin et Anna Pirozzi (direction : Paolo Carignani, mise en scène : Gunther Krämer)
  • En janvier – février, Les Noces de Figaro dans la mise en scène de Jean-Pierre Ponnelle
  • En avril, Madame Butterfly avec Hui He et Roberto Alagna (direction : Joana Mallwitz, mise en scène : Anthony Minghella)
  • En avril, Parsifal avec Jonas Kaufmann, Ludovic Tézier et Elina Garanca (direction : Philippe Jordan, mise en scène : Kirill Serebrennikov)
  • En avril, Turandot avec Anna Pirozzi (direction :  Giampaolo Bisanti, mise en scène : Marco Arturo Marelli)
  • En avril – mai, Faust avec Juan Diego Florez et Nicole Car (direction : Bertrand de Billy, mise en scène : Frank Castorf)
  • En juin, Elektra avec Ausrine Stundyte, Camilla Nylund… (direction : Franz Welser-Most, mise en scène : Harry Kupfer)

L’ensemble du programme est ici

Au Theater an der Wien :

  • En septembre, Zaza de Leoncavallo (mise en scène : Christof Loy)
  • En septembre (en version concert), Carlo il Calvo de Porpora avec Max Emanuel Cencic, Franco Fagioli et Julia Lezhneva… (direction : George Petrou)
  • En novembre, Oreste de Haendel avec Franco Fagioli et Julia Lezhneva… (direction : Maxim Emelyanychev)
  • En février, Belisario avec Carmela Remigio et Paolo Fanale (direction :  Oksana Lyniv, mise en scène : Nigel Lowery)
  • En février, Armida de Salieri (en version concert), avec Teresa Iervolino et Salome Jicia (direction : Christophe Rousset)
  • En mars, L’Ange de feu avec Bo Skovhus et Ausrine Stundyte (direction :  Constantin Trinks, mise en scène : Andrea Breth)

L’ensemble du programme est ici

Visuel : Berlin Staatsoper /Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0)

L’agenda culturel du pont du 8 mai
Basquiat, un portrait entre passion et révolte
Paul Fourier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *