Musique
Festival OFF : Les DéSAXés s’emportent !

Festival OFF : Les DéSAXés s’emportent !

14 juillet 2022 | PAR Lucine Bastard-Rosset

Mad Sax est un spectacle hors des lignes, totalement désaxé, que réalisent avec prouesse les quatre saxophonistes du groupe Les DéSAXés. Un spectacle musical à découvrir au Rouge Gorge pendant le Festival OFF d’Avignon ! 

Une rencontre fortuite 

Il faut croire que, même à Avignon, pendant un festival où la circulation est limitée, il est difficile de quitter l’univers des grandes villes et le vacarme intarissable de leurs rues. Au milieu des bruits de voitures, de klaxons, un homme monte sur scène, un saxophone alto à la main, une housse dans l’autre. Il s’arrête, pose la housse, monte sur une caisse, jette quelques pièces dans la housse et commence à jouer. Un artiste des rues qui tente de se faire entendre… Jusqu’au moment où il est rejoint par un autre saxophoniste, puis un autre, puis un autre. Ils sont maintenant quatre – un saxo soprano, un saxo alto, un saxo ténor et un saxo baryton -, quatre obligés de se partager une pauvre rue, mais il n’en est pas question ! 

Ce sont sur des airs de duel que commence cette pièce. Chacun veut être écouté et prendre le dessus, même s’il faut utiliser tous les moyens à disposition. C’est ce que décide de faire le saxophoniste baryton – interprété par Frédéric Saumagne – en se prenant pour Dark Vador. De son saxo ne sortent plus des notes mais une respiration rauque, haletante, suivie de la musique si connue qui l’accompagne. Finalement, ces combats musicaux laissent le pas à des ententes cordiales : ils font tous face à la même vie.

Un langage instrumental

Par la musique, il est possible de se faire comprendre, pas besoin de mots. Ces quatre saxophonistes l’ont compris, alors ils ne parlent pas, du moins pas dans un langage habituel. Ce sont les notes qui prennent le pas, qui résonnent et s’expriment, qui transmettent toutes les émotions, du rire aux pleurs. D’une certaine manière, les saxophones deviennent de véritables personnages, ils dialoguent et jouent entre eux comme le feraient des humains. 

Tout du long, ce Quartet joue sur cette capacité d’imitation qu’a la musique. Il est possible d’interpréter un même morceau différemment en fonction du taux d’alcoolémie dans le sang, de se transformer en animaux, en motards, en vagues ou encore en pluie. Ils n’ont plus aucune limite, si ce n’est leur imagination. 

Un tour du monde musical

Ce Quartet nous entraîne dans un univers musical varié, qui traverse les époques et les styles. Il y revisite les plus grands classiques tels que Bach ou Debussy. Différents styles de jazz se mêlent comme le Latin Jazz et le Jazz rock. Et bien sûr, il parcoure les régions du monde à travers la Fanfare tzigane ou le Tango argentin.

Se joignent à ces reprises de multiples références à la culture populaire et notamment à la culture cinématographique. Il est possible de retrouver maintes musiques de films : Titanic, La Panthère rose, Pirates des Caraïbes, Star Wars, James Bond ou encore West Side Story. Tous ces univers hétéroclites se retrouvent pour former un même spectacle, un même ensemble.

Une prestation remplie d’humour

Ces saxophonistes ne se contentent pas de jouer de la musique, ils jouent aussi des rôles, des personnages. Comme le décrit si bien le metteur en scène Gil Galliot “il y a le saxophoniste classique (smoking et nœud papillon) et son ténor faussement sérieux, le saxophoniste de Studio (Hipster branché) et son alto volubile, le saxophoniste de Jazz (costard à l’ancienne) et son baryton cool, et, enfin, le saxophoniste de rue (un rien débraillé) et son soprano rêveur et clownesque”. 

Ensemble, ils forment une troupe en errance qui suit les va et viens de la vie et surtout, qui sait faire rire. Ils ne cessent d’enchaîner les moments drôles, jouant avec le public, se délectant des possibilités sans fin de leurs instruments. Guy Rebreyend propose un saxophoniste soprano à la grande théâtralité. Il ne cesse de surprendre, notamment lors de son interprétation d’un chef d’orchestre qui réalise à la chaîne des gestes absurdes. 

 

Mad Sax est un spectacle musical qu’il est possible de découvrir au Rouge Gorge tous les soirs à 20h jusqu’au 30 juillet. 

Visuel : ©Affiche 

The Real Group re-groups !
Avignon OFF : « Kvetch » une perle du festival
Lucine Bastard-Rosset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture