Spectacles

Fantastic saison culturelle à Lille !

Fantastic saison culturelle à Lille !

23 février 2012 | PAR Laurene Saby

C’est au sein de l’église sainte Marie Madeleine, que Martine Aubry, présidente de Lille Métropole, est venue lever le voile sur le mystère qui entoure la prochaine saison culturelle lilloise : Au programme, pendant trois mois, d’octobre à décembre prochain, la capitale des Flandres va vibrer aux rythmes fantastiques d’évènements plus époustouflants les uns que les autres. Attention les yeux !

Le weekend du 6 octobre prochain, ne prévoyez surtout rien et réservez au plus vite vos billets de train direction Lille. « Fantastic », nouvel épisode dans la vie culturelle du Nord, promet de démarrer en fanfare avec une parade d’ouverture époustouflante. Après Lille 2004 capitale européenne de la culture, Bombaysers de Lille en 2006 et Europe XXL en 2009, c’est au tour du surnaturel, du rêve et de l’étrange d’être à l’honneur dans la si hype et  si vivante métropole nordique. Pour démarrer en beauté donc, sur les notes du Boléro de Ravel, interprété par l’Orchestre national de Lille, défileront des géants gonflables réalisés par Nick Cave tandis qu’un dancefloor immense fera la part belle au DJs.  Dès mars, un site internet dédié permettra aux plus téméraires de s’incrire pour créer leur propre costume fantastic. Et ce n’est bien sur que le début !

Chaque voyageur qui débarquera à la gare sera accueilli soit par une soucoupe volante en gare Lille Flandres (UFO de Ross Lovegrove) , soit par un géant tout droit sorti du plus futuriste des mangas, à la sortie de la gare Lille Europe (Mangapolis).

 

 

Le voyage fanstatic ne fera alors que commencer. Chacun pourra apercevoir au détour d’un buisson ou d’un étang, une projection de films d’horreur, ou bien visiter une maison tombée du ciel, où tout est scrupuleusement à l’envers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il sera également possible de dîner à la manière de Gulliver, où verre, assiettes et couteaux seront 2,5 fois plus grand que la taille normale. Le Tri Postal proposera une exposition éblouissante, intitulée « Phantasia », où la féérie emmènera l’imaginaire de tous dans des contrées délicieusement lointaines.

 

Des secrets bien gardés, des surprises à la pelle, mais CHUT ! on préfère s’arrêter là et ne pas vous dévoiler la suite, pour mieux vous permettre de retrouver l’émerveillement de l’enfance le temps venu.

 

 

Rendez-vous donc le 6 octobre prochain pour le plus grand bonheur de tous, nordistes et voyageurs de passage, touristes et badauds, amateurs d’art contemporains ou simples curieux…

 

 

 

 

 

 

(c) : Parade : Nick Cave – Surrational – Simulation   Métamorphoses urbaines : Jean-François Fourtou – La maison tombée du ciel Ibon Mainar  Lillian Bourgeat – Le dîner de Gulliver – Expositions Nick Cave – Soundsuit  Borre Saethre – My private sky (2001) Mangapolis :  Extrait Tokyo Sanpo, 2009 – Florent CHAVOUETEd. Philippe Picquier

 

Les féministes jubilent, « mademoiselle » est rayé des formulaires administratifs
Le festival théâtre au cinéma ouvre ses portes dès le 7 mars
Laurene Saby

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *