Danse

Les Etés de la Danse de Paris

25 juin 2010 | PAR Alienor de Foucaud

Du 7 au 24 Juillet 2010, à l’occasion de sa 6ème édition, le festival Les Etés de la Danse de Paris, présente pour la première fois à Paris, depuis 1967, le Ballet de Novossibirsk, dirigé par Igor Zelensky. Trois différents programmes sont annoncés au Théâtre du Châtelet, des films seront proposés et des cours de la compagnie, publics.

Créé en Juillet 2005, ce festival, devait, dans l’esprit de ses organisateurs, à la fois enrichir Paris durant l’été d’une grande manifestation entièrement dédiée à la danse, offrir aux amateurs des spectacles de qualité, et enfin permettre à un large public de découvrir un art trop souvent réservé à un cercle d’initiés.

Dans le cadre de l’année croisée France-Russie 2010, le Ballet de Novossibirsk est mis à l’honneur. L’une des troupes les plus importantes de Russie après le Bolchoï de Moscou et le Mariinski de Saint-Pétersbourg, elle a créé, depuis sa fondation 150 productions allant des grands classiques aux œuvres les plus modernes, une compagnie très novatrice, en somme.

Les festivités s’ouvrent le 7 Juillet avec une soirée de Gala, pas de deux, solos et extraits de ballets interprétés par les solistes du Ballet de Novossibirsk et des Etoiles invitées de grandes compagnies internationales. Puis se succèderont trois programmes, une soirée consacrée à Georges Balanchine, une nouvelle version du Lac des Cygnes, sur la musique de Tchaïkovski, chorégraphié par Marius Petipa, puis la représentation de La Bayardère, spectacle ayant obtenu le Golden Mask 2008. Voir les programmes.

Enfin, cinq séances organisées à midi permettront au public, d’assister aux cours du Ballet, car sensibiliser et initier, c’est aussi la vocation de ce festival. Voir le calendrier.

Festival Les Etés de la Danse à Paris, du 7 au 24 Juillet, Théâtre du Châtelet,

Réservation : 01 40 28 28 40

www.chatelet-theatre.com

Infos pratiques

Année bisseXtile de Michael Rowe
Deuxième volet du triptyque Cherkaoui : Myth enchante la Villette
Alienor de Foucaud

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *