Danse
Des voix de Mazliah jusqu’aux lignes de Forsythe à Chaillot

Des voix de Mazliah jusqu’aux lignes de Forsythe à Chaillot

08 juin 2022 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Ballet de l’Opéra de Lyon n’en finit pas de nous séduire. Après avoir repris avec brio Dance lors du festival Dance Reflections, les voici à Chaillot pour un triple programme largement dominé par l’iconique et si triste Quintett de William Forsythe.

 

Jusqu’au 10 juin, le ballet de Lyon est à l’affiche avec un programme composé des trois oeuvres suivantes : Sheela Na Gig de Fabrice Mazliah suivi de deux pièces de William Forsythe : Quintett et One Flat Thing, reproduced.

La première est d’aujourd’hui. Fabrice Mazliah a longtemps dansé dans les différentes compagnies de William Forsythe avant de voler de ses propres ailes. Sheela Na Gig est finalement plus un concert qu’une pièce de danse vraiment construite. Marie Albert, Abril Diaz, Katrien de Bakker, Elsa Monguillot De Mirman, Lore Pryszo et Merel Van Heeswijk ont pour mission d’arriver à se lever, fières et indépendantes. Pour parvenir à défaire tous les stéréotypes que portent les chansons qu’elles chantent ( super juste !) et qui sont leur seule bande-son, elles jouent des coudes et des genoux. L’écriture de Mazliah se fait anguleuse. La chorégraphie peine à être concise dans son écriture, mais elle vaut pour cette scène assise, bras dessous, bras dessous ou presque, où la sororité opère enfin.

Le temps de changer de plateau et de décor, car, il faut le signaler, ces trois pièces comptent des décors, et nous voici dans celui de Quintett. Si dans Sheela Na Gig l’espace était rouge sang ( rouge règles), il est désormais gris, gris mort. Il y a là une trappe qui semble mener tout droit vers les enfers et où engouffrent tour à tour les puissants et puissantes.

Caelyn Knight, Maeva Lassere, Giacomo Luci, Tyler Galster et Raúl Serrano Núñez dansent le temps qui s’efface au son en boucle de Jesus’ Blood Never Failed Me Yet. La pièce date de 1993, William Forsythe l’a écrite alors que son épouse était en train de perdre la vie. C’est cela que les courses, les portés par en dessous, comme lorsqu’on porte un enfant et les disparitions dans cette trappe viennent raconter. Quintett fait résonner en nous tous les morts que nous portons. Du point de vue technique, la pièce est une leçon sur les contrepoints. Ils sont incessants. Les couples se font et se défont en décalage et en miroir. La robe en soie rose de Caelyn Knight et le haut orange de Maeva Lassere sont des hurlements à la vie.

La soirée se clôt par un chaos très harmonieux. Écrit en 2000, One Flat Thing, reproduced est un exercice de style aussi ardu que dément. Nous vous avons annoncé des décors, en voici un massif : une dizaine de tables blanches occupent tout l’espace. Les danseurs et les danseuses vont tous et toutes s’y attaquer pour les chevaucher, faufiler entre elles, passer en dessous. Les corps des uns sont tirés par les autres dans un flow fou rythmé par la musique métallique de Thom Willems. 

Kristina Bentz, Abril Diaz, Merel Van Heeswijk, Katrien De Bakker, Elsa Monguillot De Mirman, Maeva Lassere, Alvaro Dule, Albert Nikolli, Edi Blloshmi, Marco Merenda, Raúl Serrano Núñez, Yan Leiva, Samuel Francis Pereira et Giacomo Luci doivent être ultra soudés dans cette machine infernale qui, dit le programme, s’inspire de l’expédition de Robert Falcon à la conquête du Pôle Sud. On y verra surtout une danse à la chaîne, comme à l’usine où si un faillit, tout s’effondre. Evidemment, personne n’a failli ! 

Informations et réservations ici. 

Visuel : ©Jean Maurin

 

FIGRA 2022 : Un monde en guerre
Une Lucia di Lammermoor sanglante et mémorable à Zürich
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture