Actu
FIGRA 2022 : Un monde en guerre

FIGRA 2022 : Un monde en guerre

08 juin 2022 | PAR Julia Wahl

La vingt-neuvième édition du FIGRA se passait, pour la deuxième année consécutive, à Douai. Le programme et le palmarès ont fait une très large part aux guerres, passées et présentes.

Alors que l’édition précédente avait couronné On the line, les expulsés de l’Amérique, de Léo Mattei et Alex Gohari, sur la ville-frontière de Tijuana, c’est un reportage sur le groupe Wagner, armée de mercenaires à la solde de Poutine, qui a raflé le Grand Prix du FIGRA + de 40 minutes : Wagner, l’armée de l’ombre de Poutine, de Alexandra Jousset et Ksenia Bolchakova. Ce film, également lauréat des Prix Arnaud Hamelin-SATEV FIGRA et Prix du Jury Jeunes, rend compte du fonctionnement de cette armée privée, dont Poutine nie avoir connaissance. L’objet du documentaire, accessible sur le site de France Télévisions, est précisément de remonter le fil de ces relations opaques.

Des prix sinon assez diversement répartis : pour les films en compétition internationale de plus de 40 minutes, le Prix spécial du Jury a été décerné à Insecticide. Comment l’agrochimie a tué les insectes de Miyuki Droz Aramaki, Sylvain Lepetit et Sébastien Séga ; le Prix SCAM de l’investigation à Chine : le drame ouïghour de François Reinhardt et Romain Franklin ; le Prix Reporters sans frontières à Malte. Au nom de Daphné, de Jules Giraudat ; la Mention spéciale du Jury à La Loi du plus faible de Joseph Gordillo et le Prix du Public à Enfants de Daech, les Damnés de la guerre de Anne Poiret.

Pour les films en compétition internationale de moins de 40 minutes, le Grand Prix du FIGRA a été attribué à La Mémoire de mon père de Vincent Nguyen et la Mention spéciale du Jury à Irak, la révolution assassinée de Amar Al Hameedawi et Jonathan Walsh.

Dans la sélection Terre(s) d’histoire, on compte : Des Femmes face aux missiles de Sonia Gonzalez (Prix Terre(s) d’histoire) et René Carmille, un hacker sous l’Occupation de Youssr Youssef (Mention spéciale Terre(s) d’histoire).

Le jury de la sélection Autrement vu a attribué le Prix des activités sociales de l’énergie à La Fabrique du soin de Marion Angelosanto et le Prix du public Autrement vu est allé à La Tuerie d’Utøya : les survivants se racontent de Maud Vazquez.

Côté Coup de pouce, les projets de Niagara Tonolli (Puzzle Women. Les confettis de la mémoire) et Florie Castaingts (Fa’a’amu, les enfants de la discorde) bénéficient respectivement des soutiens Prix du coup de pouce et Mention spéciale du Jury Coup de pouce.

Enfin, le Prix Aina Roger ESJ Lille-FIGRA est allé à Shift de Pauline Beugnies et le Coup de cœur des enfants du Conseil municipal de Douai à Les Rêves brisés des Afghanes de Pierre Monégier et Sandra Calligaro.

 

Visuel : Raphaëlle Jasmin

Les Préalables de la Cascade, un festival à part entière
Des voix de Mazliah jusqu’aux lignes de Forsythe à Chaillot
Julia Wahl
Professeure de lettres durant dix ans, chargée de production de diverses compagnies de danse ou de théâtre, chargée d'action culturelle et des relations publiques... Tout ce qui a trait à la promotion de la culture et au développement de ses publics me passionne. Parce que l'on ne peut voir un spectacle sans vouloir transmettre ses émotions, je chronique régulièrement le cinéma, le théâtre et la politique culturelle pour Toute la Culture.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture