Spectacles

<em data-lazy-src=

Baptiste Lecaplain se tape l’affiche au Bataclan jusqu’au 25 février

15 février 2012 | PAR LLT

Le colocataire de Kyan dans « Bref » présente son spectacle jusqu’à la fin du mois. Il est le meilleur de sa génération selon Gad Elmaleh et mêle très bien l’improvisation, l’auto dérision, le tout avec une énergie déconcertante.

La première partie du spectacle est assurée par « le mec de Bref », c’est-à-dire Kyan Khojandi, presque meilleur sur scène que devant une caméra. Et il est loin de la voix monotone de Bref. Il n’est resté que dix petites minutes, intenses mais le spectateur aurait voulu rire plus longtemps aux vannes de Kyan. Quelques minutes plus tard, il laisse sa place à la « vedette » de la soirée. Baptiste a 26 ans, en 2006, il arrête son job d’animateur pour aller toquer à la porte de la grande famille de l’Humour. Dans son spectacle, il raconte avec une causticité décapante mais jamais grossière le parcours qui l’a amené à l’Affiche. Au milieu de tous ces jeux de lumières , de ces poursuites, il est là, seul sur scène accompagné de deux bouteilles d’eau, une à chaque extrémité de la scène. Tout transpirant, il aime interagir avec son public et titiller un spectateur en particulier. Un spectateur qui se prendra des vannes en pleine trogne tout le long du spectacle.
Les sketchs sont drôles et traduisent une certaine vérité sur les jeunes adultes d’aujourd’hui. L’humoriste vous regarde, vous le regardez, il regarde Brigitte au premier rang, elle le regarde, il lui lance une vanne bien sentie, elle pleure, vous riez au éclats. bref, le coloc’ de Kyan Khojandi cartonne sur scène.
Mais il y a un seul bémol au show de Baptiste Lecaplain et il ne passe pas inaperçu. Cela fait plus de quatre ans qu’il joue le même one man show avec les mêmes sketchs mots pour mots. On aurait pu penser que l’humoriste reviendrait en ce mois de février avec des nouveaux textes. Mais Que Nenni, le jeune comique s’en tient aux vannes qu’il a écrite en 2006 et avec un tel talent, on pensait que l’imagination suivait le pas.

Sister Act, la comédie musicale de Broadway débarque à Paris
La BD s’invite au forum antique de Bavay
LLT

One thought on “Baptiste Lecaplain se tape l’affiche au Bataclan jusqu’au 25 février”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *