World
[Chronique] « Judo » de Bebel Gilberto : attention chef-d’œuvre

[Chronique] « Judo » de Bebel Gilberto : attention chef-d’œuvre

08 septembre 2014 | PAR Jean-Christophe Mary

Attention chef d’œuvre ! Pour ce nouvel album paru chez Sony Music, la chanteuse retrouve son premier producteur, Mario Cataldo Jr, pour publier cette collection de joyaux de samba, de bossa Nova et de Jazz à la suavité diaphane.

[rating=5]

S’appuyant sur ce registre qui est sa marque de fabrique depuis son premier album Tanto Tempo paru en 2000, la fille de João Gilberto déploie ici un bel éventail de ses capacités vocales sur des paroles en portugais ,en anglais et en français. Soit Six titres originaux et six reprises qui permettent à la musicienne d’exprimer la large palette de sentiments de la joie à la mélancolie. On retrouve ici toute la flamboyance, toute la chaleur de la musique brésilienne sur fond groove cadensé comme ce « Novas Ideias » chanté en duo avec Seu Jorge et Gabriel Moura », ce « Saudade Vem Correndo » qu’on dirait sorti tout droit d’une BOF des 70’s, ce « Vivo Sonhando» et ce « Inspiração » tout en apesanteur, soit autant compositions pleines de fraîcheur et de vitalité. Soutenue par des arrangements où se mêlent à la guitare de César Mendes des instruments traditionnels tels que marimbas, bongos, ganzes et même capsules de bouteille, la diva livre des versions exquises, soutenues  également par la puissance et la dynamique de sa voix. Outre la chaleur et la suavité du du timbre, on retiendra l’interprétation et l’intensité dramatique. A noter également cette magnifique bossa nova chuchotée de Neil Young « Harvest Moon » et « Vivo Sonhando » de Antonio Carlos Jobim auxquels elle rend ici un vibrant hommage.

Fortement recommandé.

En concert le 3 Novembre à l’Alhambra, Paris.

Titres
01 Somewhere Else
02 Nada Não
03 Tom de Voz
04 Novas Idéias Seu Jorge
05 Harvest Moon
06 Tudo
07 Saudade Vem Correndo
08 Areia
09 Tout est Bleu
10 Lonely in My Heart
11 Vivo Sonhando
12 Inspiração
13 It’s All Over Now

Audrey Bonnet, bouleversante Yerma de Garcia Lorca
Le Gibus rouvre ses portes !
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *