Rap / Hip-Hop
Sirine LV : « J’ai beaucoup travaillé sur mon image » (Interview)

Sirine LV : « J’ai beaucoup travaillé sur mon image » (Interview)

28 janvier 2022 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Révélée en 2018 par le titre « Bye bye » alors qu’elle n’avait que 17 ans, la jeune Sirine LV continue de montrer son évolution artistique. La chanteuse a sorti en 2021 deux titres : « En lovè » et « Ma bulle ». Elle démarre l’année 2022 avec son nouveau titre « Me Gustas Tu » inspiré d’une histoire amoureuse. 

Sirine LV prépare un premier EP pour 2022 dans lequel figurera son dernier single. Avec son petit accent de Marseille, elle nous en dit quelques mots dans cette interview réalisée chez Sony Music. 

 

Toute la culture : Vous venez de sortir votre nouveau single « Me Gustas Tu »De quoi parle cette chanson ? 

Sirine LV : Cette chanson parle d’une petite histoire qui ne s’est pas concrétisée. En général, ce sont toujours les beaux parleurs qui promettent monts et merveilles et puis au final il n’y a rien. C’est ce que j’ai voulu raconter. Le titre de la chanson m’est venu naturellement. 

Quels ont été les premiers retours sur ce titre ? 

Honnêtement, je n’ai eu que des bons retours. Ça fait toujours plaisir d’avoir des bons retours sur quelque chose sur lequel on a taffé dur ! J’ai beaucoup travaillé sur mon image. Les gens voient aussi comment j’évolue musicalement. En tout cas, c’est que du positif ! 

Le titre « Me Gustas Tu » sera parmi les titres de l’EP attendu pour ce début d’année. À quoi va-t-il ressembler ?

On peut s’attendre à tout pour ce projet. Je vais vraiment dans tous les sens. Je ne me fixe pas de limites de genres. Ce sera un peu ma carte de visite. Je vais montrer tout ce que je sais faire. Bref, ce sera un super projet. 

Comment vous définiriez votre style de musique ? 

Il est cosmopolite parce que je ne m’enferme pas dans une case. 

« J’aimerais collaborer avec Jul » (Sirine LV)

Y’a-t-il des artistes avec qui vous collaborez dans ce projet ou avec qui vous aimeriez collaborer ?

Il n’y a aucune collaboration dans mon projet en cours. Mais à l’avenir, j’aimerais collaborer avec Jul. 

Avez-vous un message à faire passer aux personnes qui vous soutiennent et vous découvrent artistiquement ? 

Je les remercie car un artiste sans public est un artiste vide. On a besoin de cet engouement autour de nous. Je veux leur dire que le meilleur arrive et qu’on va essayer de les régaler encore ! 

Photos : Sony Music.

Agenda culturel du week-end du 28 au 30 janvier
Par le bout du nez, au Théâtre Libre : un duo exaltant !
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture