Musique
We become ourselves, un album spirituel pour Rebekka Karijord

We become ourselves, un album spirituel pour Rebekka Karijord

15 novembre 2012 | PAR Yaël Hirsch

La chanteuse et multi-instrumentiste norvégienne vivant à Stockholm qu’on avait découverte à la 14èm édition du Festival « Les femmes s’en mêlent » (voir notre live-report) est de retour avec un nouveau disque. Après les influences jazzy et bluesy du magnifique « The Noble Art of Letting Go » (Lillfact Records), « We become ourselves » plonge celui ou celle qui l’écoute dans un univers surréaliste et onirique, proche du sacré.

Alors que la vidéo du premier extrait de l’album, le superbe « Use My Body While It´s Still Young » met en scène Rebekka et l’ex-danseuse du ballet Cullberg, Siv Ander, 75 ans, sur un fond noir, enrubannée de racine qui rappelle l’univers de la peintre surréaliste Leonor Fini, Rebekka Karijord dépeint ce second disque solo comme « à la fois hédoniste et religieux ». Ce qui est tout à fait juste. Avec sa harpe magique et sa voix venue de centre du corps, la chanteuse délivre à la fois des airs symboliques frôlant (« O brother ») ou passant la limite de la prière (« Prayer », « Save yourself ». Mais c’est bien ancrée dans la réalité de l’existence humaine (« You make me feel real », « Use My Body While It´s Still Young ») que Rebekka Karijord enjoint ceux qui l’écoute à écouter la plainte de ce qui a été perdu pour vraiment devenir soi. Un bel album, parfaitement maîtrisé avec certains grands accents d’émotion.

Rebekka Karijord, « We become ouselves », Control Freak Kitten, 14.99 euros. Sortie le 2 novembre 2012.

Rebekka Karijord est actuellement en tournée européenne et sera sur la scène de l’Espace B à Paris 19e,  le 28 novembre

Benjamin Biolay future égérie d’un site de rencontre en ligne ?
Facebook met les couples à la page
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *