Musique

Un printemps mozartien à Paris

Un printemps mozartien à Paris

13 avril 2012 | PAR Celeste Bronzetti

Mozart triomphe à Paris tout au long de ce printemps 2012 : un échantillon très représentatif de la riche œuvre du compositeur sera à l’affiche dans les principales salles de concert de la capitale.

L’Opéra Royal de Versailles a ouvert cette période mozartienne le 11 Avril sous la direction de Philippe Herreweghe : les trois dernières symphonies de Mozart étaient à l’affiche. Composées juste avant sa mort, pendant une période d’urgence et de crise économique, elles sont souvent jouées ensemble comme le produit d’une création en continuité. En effet elles seront jouées par l’Orchestre de Paris à la Salle Pleyel le 25 et le 26 avril sous la direction du chef allemand Christoph Eschenbach.
La symphonie dite « Prague », n° 38, sera jouée à l’Opéra Royal le 3 mai par l’Ensemble Les Dissonances, tandis que les musiciens du Louvre sélectionneront des extraits du célèbre opéra mozartien pour le concert du 21 Mai.
De plus, deux festivals achèvent ce printemps mozartien à Paris : les plus brillants morceaux de musique de chambre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique (le 5 et le 6 mai) et un aperçu complet de la création de Mozart au Théâtre des Champs Elysées (Festival Mozart), de l’œuvre de jeunesse à celle de la pleine maturité.

Une série des rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux qui aiment continuer à explorer l’oeuvre inépuisable de l’un des compositeurs les plus géniaux de l’histoire de la musique.

Robert Crumb : sexe, gourou et lsd s’exposent au Musée d’art moderne de Paris
Le troisième album de Wallils Bird : une synthèse d’énergie qui porte son nom
Celeste Bronzetti

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *