Musique
The Trap, Etienne Constantinesco produit un clip en 3 jours et 3 actes

The Trap, Etienne Constantinesco produit un clip en 3 jours et 3 actes

31 octobre 2013 | PAR La Rédaction

 

Une fois de plus, le réalisateur strasbourgeois Etienne Constantinesco n’a pas attendu une production pour tourner « The Trap », clip en trois actes hyper narratif.

On se souvient de son premier long métrage « Coline, les amis de mes amis » qui avait fait le pari du net.

Coutumier d’un cinéma brut et sans fioriture, il se marginalise une fois de plus et rempile dans son domaine de prédilection : le business crapuleux.

Ne laissant pas de place au compromis, il nous pique, nous capte et pose sa caméra, pleine de douceur dans l’intimité de ces acteurs dénichés bien loin des studios de casting parisien. Laissant une place importante à l’improvisation dans son processus de création, il aime chercher, capter l’instant.

« The Trap » tourné en trois jours avec une équipe réduite et sans aucune autorisation nous offre une réal aérienne, chiadée et authentique portée par la voix électrisante de Pris Wayland.

Ça sent bon le sac de sport rempli d’oseille, les parkings d’hôtels miteux et les coups de Trafalgar lourds de conséquences.

Informations :
Etienne Constantinesco : www.econstantinesco.com
Pris Wayland : la sortie de son EP éponyme est prévue prochainement.

Texte et photo : Frankie & Nikki

[Critique] L’escale de Kaveh Bakhtiari, un documentaire courageux
Gagnez 2 places pour le concert de Oh Land au Nouveau Casino le 13 novembre
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *