Musique
Stevie Wonder, plein de projets et de Gospel

Stevie Wonder, plein de projets et de Gospel

01 juillet 2013 | PAR Ines Zorgati

stevie_wonderDans une interview récemment accordée au magazine Rolling Stone, le chanteur Stevie Wonder s’est confié sur ses nombreux projets, dont l’évocation d’un prochain album de musique gospel.

Alors qu’il entame pourtant sa 63è année, l’interprète de « Part Time Lover » n’est pas encore prêt à prendre sa retraite. Interrogé par Rolling Stone Magazine, il se confie et annonce pas moins de trois projets, trois albums en préparation que les fans peuvent déjà commencer à attendre de pied ferme.

Le chanteur avait récemment annoncé qu’il travaillait sur l’enregistrement de Ten Billion Hearts et When the Wold Began, tous deux produits par David Foster et qui se composeront de morceaux inédits et de certains de ses succès réorchestrés et accompagnés du London Symphony Orchestra dirigé par Vince Mendoza. Un beau programme, renforcé par l’annonce surprise de la préparation d’un album Gospel, dédié à sa mère Lula Mae Hardaway. Intitulé Gospel Inspired By Lula, Stevie Wonder y chantera des morceaux sur lesquels il avait travaillé avec elle avant qu’elle ne décède en 2006. Dans l’interview, il envisage également la possibilité d’interpréter une chanson en Arabe, afin de présenter une vision internationale du Gospel. « Je vais le modeler de différentes façons parce que je pense que tout le monde a besoin d’entendre les mots du Gospel. Il s’agit vraiment d’amour, et c’est pour ça que les gens lisent le Coran, la Torah ou la Bible » a-t-il déclaré.

Un programme bien chargé, mais infiniment alléchant !

Retrouvez l’interview en intégralité (et en anglais) ici.

Pour patienter, quoi de mieux qu’un petit « Superstition » pour réviser ses classiques :

Visuel: (c) pochette d’un best of de Stevie Wonder.

[INTERVIEW] Jean-Yves Camus : « Les skinheads se passionnent pour une musique hybride et dégénérée de punk et de métal qui appelle à l’antisémitisme et au racisme »
« Steam » le cirque noir et décadant
Ines Zorgati

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture