Musique
Shy’m à la conquête de l’Eurovision ?

Shy’m à la conquête de l’Eurovision ?

13 janvier 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Rumeur, rumeur, la chanteuse, Shy’m pourrait être la figure de la France lors du prochain concours de l’Eurovision qui se déroulera en Allemagne le 14 mai prochain. Le service de presse de France Télévision confirmera ou infirmera cette information dans les semaines à venir.

Crée en 1956, Le nom de ce concours vient du réseau télévisé Eurovision, conduit par l’Union européenne de radio-télévision (UER) . Il est ouvert à tous les pays membres de l’UER  C’est ainsi que la méditerranée a une belle place dans le concours puisque des pays ne faisant pas partie de l’Union Européenne : le Liban, la Libye, le Maroc, l’Algérie, l’Égypte, Israël, la Syrie, ou la Tunisie peuvent ainsi participer . Ainsi, Israël remporte le concours en 1978,1979 et 1998 et la Turquie en 2003.

La France et L’Eurovision cohabitent  dans une relation à  grande distance. Et pourtant, cette histoire ne démarrait pas si mal. Dès la deuxième année du concours, en 1958, la France remporte le titre parmi dix participants avec Dors mon amour interprété par André Claveau. En 1960, 13 pays sont en lice et la France représentée par Jacqueline Boyer gagne en chantant Tom Pillibi, en français, dans une robe à godets totalement amidonnée. Deux ans plus tard, c’est la jolie blonde Isabelle Aubret qui séduit les votants avec la  chanson Un premier amour à classer dans la catégorie slow qui tuent. Jusqu’en 1999, les chansons sont jouées en direct par un orchestre qui disparait faute de budget.

 

Depuis 1956, le chant était exécuté en direct et accompagné d’un orchestre. Il faut cependant noter que dès 1973, certains instruments (guitares, batterie) étaient enregistrés au préalable sur bande et mixés avec l’orchestre. En 1999, pour réduire les frais d’organisation, l’orchestre disparaît.

Très vite, le rythme se ralenti et il faut attendre 1977 pour que Marie Myriam enchante un concours clairement teinté hippie avec L’oiseau et l’enfant.

Depuis, l’Eurovision du côté français attend un nouveau trophée.

Questions d’identité au Théâtre de la bastille
Arrietty: mièvre et insignifiant, où est passé le talent du studio Ghibli?
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Shy’m à la conquête de l’Eurovision ?”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture