Musique
Popey : « Dans mon projet, j’ai voulu montrer ce dont j’étais capable » (Interview)

Popey : « Dans mon projet, j’ai voulu montrer ce dont j’étais capable » (Interview)

28 avril 2022 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Jeune rappeur originaire de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), Popey, ex-membre du groupe S2R, sort sa première mixtape de 12 titres intitulée Palette. Un aboutissement pour ce jeune prodige qui veut s’imposer en solo. Toute la culture l’a rencontré dans les locaux de son label Because Music. 

Qu’est-ce que cela vous fait de sortir une première mixtape en solo ? 

C’est une fierté. Cela faisait un petit moment que je travaillais dessus et là, il est enfin sorti ! 

Pourquoi ce titre Palette

J’avais fait auparavant une série de freestyles sur YouTube qui mettait en avant les couleurs. Dans cette mixtape, j’ai voulu que chaque son soit de la même couleur. Un jour, un fan sur les réseaux sociaux m’a dit : « Imagine un gars qui sort un projet qui s’appelle « Palette » ». C’est de là qu’est venue l’idée d’appeler le projet « Palette ». En plus, c’est un terme qu’on peut interpréter différemment. Il y a par exemple la palette de couleurs. 

Comment vous l’avez travaillé, ce premier EP ? 

Le projet a mis deux ans. Je l’ai travaillé avec mes potes, mon directeur artistique… Dans ce premier projet, j’ai voulu montrer ce dont j’étais capable. 

Qu’avez-vous voulu raconter à travers les titres de l’EP ? 

Je n’ai pas voulu raconter une histoire. J’ai surtout voulu montrer que je pouvais toucher à tout. Je voulais vraiment être en solo. C’est une carte de visite. 

Quels ont été les premiers retours sur ce projet ? 

Les gens aiment beaucoup les titres où je m’ouvre un peu plus. Notamment les titres où je suis en mode lover, chanteur. En tout cas, les gens ont été surpris de mon évolution artistique. 

« Dans dix ans, je me vois déjà avoir mon propre label. » (Popey) 

Vous êtes encore au début de votre carrière. Savez vous déjà où vous vous voyez dans dix ans ? 

Dans dix ans, je me vois avec une panoplie de disques d’or accrochés au mur. En réalité, je disais dans une autre interview que je m’imaginais tout arrêter dans dix ans, mais, en vrai, je kiffe la musique. Mais en tout cas dans dix ans, je me vois déjà avoir mon propre label. 

Est-ce que vous songez à faire quelques représentations scéniques cette année ? 

À vrai dire, je n’ai pas beaucoup été demandé en concert et showcase. J’en ai fait quelques-uns mais pas beaucoup dans ma vie. C’est vrai que j’aime beaucoup être au contact de mes fans. 

Pour finir, quel message souhaitez-vous faire passer aux personnes qui vous écoutent et vous soutiennent dans votre jeune carrière ? 

Je veux leur dire que ce n’est que le début. Je les remercie car si je suis là, c’est grâce à eux ! On ne s’arrête pas, on y va ! 

Popey, Palette, Because Music (12 titres : « Propriétaire », « Face North », « Justement », « Elastique », « Pour nous », « Bizarre », « Passion », « Olive », « Eve », « Manchester », « Mauvais choix » (feat. Da Uzi), « Cerné »). 

Image à la une : @Benjoy F. 

 

Agenda des vernissages de la semaine du 28 avril
La Bouche pleine : une initiation culinaire et sexuelle savoureuse de Rose Brunel
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture