Musique
Rachida Brakni sort un album éponyme

Rachida Brakni sort un album éponyme

07 février 2012 | PAR Clementine Athanasiadis

L’actrice Rachida Brakni a sorti son premier album éponyme, disponible depuis hier. Si on ne peut pas dire que la femme chante, les mélodies et les textes sont plutôt agréables.

Connue du grand public principalement pour ses rôles au théâtre, qui lui valurent un Molière avec Ruy Blas ou au cinéma, avec un Césars en 2002 pour Chaos, Rachida Brakni se lance aujourd’hui dans la musique. Son album éponyme est le fruit de trois en de collaboration avec son époux, Eric Cantona et leur ami commun,  Cali. Le premier s’est chargé d’écrire les paroles de l’album, le second de composer la grande majorité des 12 titres de l’opus.

L’ancienne pensionnaire de la Comédie Française dévoile des chansons qui parlent pour la plupart d’amour, d’histoires difficiles ou impossibles. On ne peut pas dire que Rachida Brakni ait une voix (dommage car c’est quand même sa touche perso de l’album). Plutôt dans le grave, sa prestation ressemble plus à une lecture enjouée et maitrisée des textes écrits par son mari et n’offre pas une véritable performance. Mais l’écoute de l’opus est loin d’être désagréable. C’est une belle balade poétique comme avait su le faire Carla Bruni avec son premier album Quelqu’un m’a dit.

Les parenthèses donne un peu de rythme à l’album, la musique est entrainante, les paroles amusantes. On apprend sur le site de l’Express que le titre est parti d’une phrase que lui a dite Jeanne Moreau : « La différence entre un homme et une femme, c’est que la femme, même dans une relation sexuelle qui ne dure que cinq minutes, est amoureuse pendant chacune de ces minutes. L’homme, non.» Rachida Brakni parle également ses origines algériennes avec le titre Terre fatale. Le refrain, en arabe, Bledi, Bledi [mon pays], tu coules dans mes veines. J’ai beau te fuir ; je finis toujours par revenir, exprime sa relation complexe avec ses origines. Pour Tocard qui a également retenu notre attention, Rachida Brakni dit que son mari ne s’est pas trompé en écrivant les paroles qui s’inspirent de Boulevard de la mort, film de Q. Tarantino qu’elle a particulièrement aimé. Globalement, l’actrice résume à l’Express: « Toutes les paroles de cet album me ressemblent, mais je n’ai pas osé prendre la plume… Eric l’a fait pour moi. »

L’ex ambassadrice de l’Oréal assure que cet album n’est pas un caprice, mais la concrétisation d’un rêve de longue date. Elle avait donné sa première prestation sur scène avec Cali lors de La nuit des Musiciens l’an passé. Aujourd’hui épanouie, elle vit son histoire d’amour avec l’ex footballeur de Manchester United et élève leur fils de deux ans.

 

Le CNC va avoir un petit frère : Le Centre national de la Musique
Lapin-Express de Michel Gay
Clementine Athanasiadis

One thought on “Rachida Brakni sort un album éponyme”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    Soutenez Toute La Culture