Musique

Post mortem, Whitney  Houston renoue avec le succès

Post mortem, Whitney Houston renoue avec le succès

14 février 2012 | PAR LLT

En deux jours, Feu Whitney a vendu plus d’albums et et chansons sur I Tunes qu’en dix ans. Son titre phare I will always love you est premier au classement téléchargement I tunes et 42 des 200 morceaux les plus téléchargés sont signés de la voix de l’ex diva.

Il fallait donc que la chanteuse passe l’arme à gauche pour que le monde entier l’écoute. Après Elvis Presley, Mickael Jackson et Amy Winehouse, c’est donc au tour de Whitney de connaître un succès planétaire post mortem. Certains se demandaient qui allait pouvoir détrôner la jeune Adèle du top des Charts. Et bien, c’est une revenante.

Le public semble avoir une passion presque  morbide et malsaine pour les stars qu’il a adulé puis oublié. Pendant ses dix ans de disette médiatique, la chanteuse aux 170 millions de disques vendus, avait bien besoin d’un peu de soutien de la part de ses auditeurs. Du coup la ritournelle des stars mal aimés commence: dépression, alcool, drogue et bathroom. Comble du glauque, ce n’est que lorsque les stars se droguent, tabassent des paparazzis ou se suicident que cela suscite un intérêt pour le public et qu’il a la curiosité morbide d’écouter leurs musiques. Sans compter que ceux qui vont profiter des retombées économiques de cette vague d’achats des titres de Withney Houston, ne sont pas sa famille, mais bien entendu et comme toujours, sa maison de disque. En l’occurrence Sony, qui a eu la bonne idée d’augmenter de près de 60% le prix du best of The Ultimate Collection  de la diva en téléchargement et ce quatre heures après sa mort.

Alors si vous voulez vous intéresser à un artiste avant qu’il ne soit trop tard et qu’il rejoigne l’au-delà (ou l’en dessous pour les athées), Johnny Halliday pourrait être un choix censé.

Voici une reprise de I will always love you d’un jeune taiwanais.

Albert Nobbs : Glenn Close jette un trouble dans le genre
L’heure a sonné pour Alee, oui c’est bien lui
LLT

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *