Musique

Patrick Eudeline et Consume en live au Bus Palladium

17 mai 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Le Bus Palladium invite les parisiens à se réunir autour d’artistes Rock samedi prochain. Dès 22h, les portes du club s’ouvriront gratuitement pour laisser la foule se presser autour de la scène. L’évènement s’arrêtera à l’aube aux alentours de 6h du mat’.

Une occasion d’emplir les cervelles de musique et d’esprit rock. Pour l’évènement, Patrick Eudeline et le groupe Consume seront présents et assureront la partie live de la soirée.

Patrick Eudeline est dès son plus jeune âge influencé par l’écriture puis par le rock. En 1974, il devient rédacteur pour le magazine rock Best. En1977, il crée l’une des premières formations punk françaises avec son groupe Asphalt Jungle dont il est à la fois chanteur et guitariste. Le groupe ne tiendra pas mais la musique punk coule dans ses veines et avec l’aide de son talent d’écrivain, il publie un livre intitulé « L’aventure Punk« . Ayant tenté une carrière solo, il ne s’est jamais écarté très loin de la scène. En 1994, avec la chute du magazine Best, il rejoint le magazine Rock&Folk. Tout ça pour dire que le monsieur en a de l’expérience. Avec des sons à la Velvet Underground version française, le chanteur nous promet de passer un bon moment en sa compagnie.

Une découverte à mi-chemin entre Indochine et BB Brunes, le groupe Consume rallie les générations autour de ses sons pop rock. Avec le titre « suprématisme » basé sur une rythmique batterie/basse simple mais efficace et un enchainement d’accords rapides, le groupe Consume crée la surprise.

Aux alentours de 00h30, le club reprendra les rênes de la soirée en offrant une programmation « tendance rock » pour continuer la soirée dans la même optique que le live.

Infos pratiques:

Bus Palladium – 6 rue de la Fontaine, 75009, Paris – Métro ligne 2 ou 12 Pigalle

Conso: la bière est 5€ avant minuit – Réservation restaurant 01 45 26 80 35

Infos pratiques

Les vaines variations de Dimitriadis sur le désir sauvées par la mise en scène de Corsetti
Romance à trois sur la plage de Dinard
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *