Musique

Pascal Sangla, une pause qui réchauffe

19 janvier 2010 | PAR Ariane Lecointre

Le jeune chanteur Pascal Sangla est un habitué de la scène et compte déjà 455 fans sur Facebook. Son premier album doit paraître le 1° févier et se double d’une série de concerts. Présentation d’un artiste français prometteur.

Les chansons douces esangla2t tendres s’entremêlent à des airs plus rythmés, Pascal Sangla nous invite à prendre « une petite pause« , dans la bonne humeur. La partie instrumentale est très soignée, dans la veine d’un Bénabar ou d’un Vincent Delerm. Le piano y a toute sa place, se mariant parfaitement à la batterie, au violon ou à l’accordéon.

La voix de Pascal Sangla est chaude et ses paroles à la fois poétiques (« en écoutant tomber la nuit je peux laisser courir les mots« ) et drôles. La « Dame pipi de la grande plage » est tout simplement réjouissante : « Y’en a même un une fois qui m’a tout salopé/Mais ne comptez pas sur moi, je dirai jamais qui c’est« . Il est aussi un papillon blanc anglophone et un frère content de lui, poète

Ses fans ne se lassent pas de le féliciter pour ses prestations scéniques.

Ce chanteur en herbe est en concert à l’Européen le 9 février, l’occasion rêvée de s’offrir du temps pour soi.

Infos pratiques

Polémique Avatar : le revers de la médaille pour James Cameron ?
Échange de bon procédé entre les galeries allemandes et françaises : 2ème édition
Ariane Lecointre

3 thoughts on “Pascal Sangla, une pause qui réchauffe”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *