Musique

Paloma Faith, la colombe pop à la voix rauque au Nouveau Casino ce soir

02 décembre 2009 | PAR Yaël Hirsch

Un prénom hidalgo, une extravagance vestimentaire toute british et une voix rauque et profonde à la Amy Winehouse : Paloma Faith a tous les atouts de l’icône pop. Son titre « New-York » est déjà un tube et son premier album « Do you want the truth or something beautiful? » (Epic records) s’écoute d’une traite et en boucle. Bref, vous n’avez aucune excuse pour manquer le concert de Paloma Faith ce soir au Nouveau Casino.

De son passé d’assistante magicienne et de danseuse burlesque et cabaret, Paloma Faith a gardé un chic excentrique et sexy. Et des tenues absolument incroyables. Dans son premier album, « Do you want something beautiful? » ,elle prend à rebours et avec humour les rapports de force d’une relation sentimentale compliquée. Et se moque même de la nostalgie qui s’ensuit. Elle évoque d’une voix rauque et profonde la fierté, la douleur, mais aussi la force d’une femme moderne amoureuse et malheureuse.

Si elle commence par narguer son ancienne flamme dans son premier single « Stone Cold sober » (sobre et froide comme la pierre), et si c’est sur des accords très pop rétro que la chanteuse se dit toute retournée (« Upside Down »), elle avoue peu à peu qu’elle se sent comme une poupée manipulée et brisée (« Broken Doll »). La mélodie se fait même lancinante quand, elle raconte le départ de l’aimé, (« Stargazer »,) et qu’elle dit avoir du mal à tenir debout (« My legs are weak ».) Finalement comme nous tous, elle voudrait, en écho à sa chanson avoir la certitude que la romance n’est pas morte à jamais (« Romance is dead »).

Son deuxième single et  titre le plus diffusé en France, « New-York », commence sur des notes R’n’B et prend peu à peu une couleur proche du disco années 1970.

Si la vérité n’es pas belle, mieux vaut la travestir avec une extravagance douce amère et de la très bonne pop à découvrir ce soir au Nouveau Casino.

Paloma Faith, « Do you want the truth or something beautiful? », Epic records, 11 euros.

19h30, Nouveau Casino, 109, Rue Oberkampf, Paris 11e, m° Ménilmontant, Parmentier ou St Maur, 20 euros.

La semaine du Fooding 2009, c’est parti!
The Limits of Control : le dernier Jarmusch livre l’image sans le code
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Paloma Faith, la colombe pop à la voix rauque au Nouveau Casino ce soir”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *