Musique

Mo’Fo : LE festival du rock indépendant qui acceuille les chats persans

26 janvier 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Bon Plan : Gagnez vos places pour le festival ici

Les 29, 30 et 31 janvier 2010 à Mains d’Œuvre, pour sa 8ème édition, Mo’ Fo’ accueille 20 groupes de la scène pop, rock et folk indépendante avec cette année quelques échappées du côté du hip-hop, du punk ou encore de l’électro… et beaucoup de voix féminines. Artistes émergents et confirmés, voire très confirmés avec la venue de Television Personalities, vont ainsi se croiser sur les deux scènes du Mo’fo’. Toujours indépendant, toujours rock, le festival à l’esprit DIY joue dans la cour des grands avec le Mo’Forum : 500m2 dédiés à la création artistique indépendante sous toutes ses formes et ses pratiques ! Rappelons que ce festival a reçu The Gossip il y a quelques temps…!

 Initié en 2002 par les Herman Dune, le festival Mo’Fo’ a vu se succéder des artistes aussi prestigieux que The Gossip, Bonnie Prince Billie ou encore Daniel Johnston. Le principe est simple : faire se côtoyer dans une friche industrielle de 4000m2 autant d’artistes confirmés que d’artistes émergents pour un festival pop rock indé très « Do it yourself »…
8ème édition : On commence dès le premier soir avec plusieurs vieilles connaissances, AIDAN MOFFAT + THE BEST-OFS, le chanteur d’Arab Strap dans sa nouvelle formation, SOLE & THE SKYRIDER BAND, la tête pensante du label Anticon dans son nouveau projet hip hop posé sur des musiques post-rock et KRAMER, le producteur culte de l’indie-rock pour un ciné-concert inédit en Europe, mais aussi les excellents GABLÉ, la révélation des Transmusicales de Rennes !Le samedi soir accueillera plusieurs groupes qui montent : COMING SOON, qui affirme sa personnalité entre antifolk et rock, PHOEBE KILLDEER & THE SHORT STRAWS, échappée de Nouvelle Vague pour créer une musique énergique à la croisée de Nick Cave et PJ Harvey, et LE PRINCE MIIAOU, la révélation féminine française rock de 2009, sur laquelle Libération a consacré une pleine page.
Et pour finir en beauté, le dimanche vous pourrez voir TELEVISION PERSONALITIES, groupe indé culte issu de la vague punk anglaise fin 70s, autour de l’inénarable Dan Treacy, qui ont eu des démêlées avec les Sex Pistols ou Pink Floyd, mais aussi FRENCH COWBOY , le nouveau projet des ex-Little Rabbits et musiciens de Katerine et THE PATRIOTIC SUNDAY, coup de cœur du festival.
Les nouveautés : pendant le festival, 500m2 du lieu sont consacrés à la création artistique indépendante, c’est le Mo’forum, en accès libre, avec 50 exposants ( éditeurs, labels, disquaires, designers), des showcases, des expositions ( avec la première expo de photocroquis de live du dessinateur Luz et de la photographe Stefmel), des tables rondes et des ateliers jeune public.

Le programme!

vendredi 29 janvier – 19h
AIDAN MOFFAT + THE BEST-OFS, SOLE & THE SKYRIDER BAND, KRAMER, GABLÉ, WENDY CODE, 10lec6, RAILCARS,

samedi 30 janvier – 19h
COMING SOON, PHOEBE KILLDEER & THE SHORT STRAWS, LE PRINCE MIIAOU, ORIGINAL FOLKS, THE SUGARPLUM FAIRY pr., H-BURNS

dimanche 31 janvier – 18h
TELEVISION PERSONALITIES, FRENCH COWBOY , THE PATRIOTIC SUNDAY, BIGGLES FLYS AGAIN, LIZ GREEN, SHUGO TOKUMARO
+ Premier concert en France de : TAKE IT EASY HOSPITAL (du film Les Chats Persans)
www.myspace.com/festivalmofo
Et tout le festival en ligne sur http://www.mainsdoeuvres.org/rubrique87.html

Tarif par soir : 18€ (hors frais de loc), 23€ sur place
Pass 2 soirs : 32 euros (hors frais de loc), 36€ sur place
Pass 3 soirs : 46 euros (hors frais de loc),51€ sur place
Préventes sur www.mainsdoeuvres.org
Locations : Fnac – Carrefour – 0 892 68 36 22 (0.34eur/min) – www.fnac.com

MAINS D’ŒUVRES – 1 RUE CHARLES GARNIER – 93400 SAINT-OUEN – T. 01 40 11 25 25 – M° PORTE DE CLIGNANCOURT (4) OU GARIBALDI (13) – [email protected]

EN PARTENARIAT AVEC :
Adami , Spedidam , Sacem, Grolsch , Fnac , Les Boutiques Sonores , Point Ephémère
Radio Nova, Mouvement, Magic, Tsugi, Les Inrockuptibles , A Nous Paris , Liberation ,
Mowno , Chronic’art , Radio campus Paris , Popnews , Gonzai, Sourdoreille

Le programme du Hellfest est connu
Red Sparowes (Post-rock) : une vidéo annonçant l’album
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Mo’Fo : LE festival du rock indépendant qui acceuille les chats persans”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *