Musique

Mangez du Rock !

16 octobre 2010 | PAR Bérénice Clerc

La Cigale est depuis 1987, cent ans après son ouverture, une des salles préférées des spectateurs parisiens, et la plus appréciée des artistes.
L’ élégance, la chaleur, le bronze de ses peintures et le velours rouge de cette salle de concert, conçue par Philippe Starck, envoutent, rassurent et attirent les noctambules de la capitale.
Comment créer un café fidèle à cette légende pour commencer la soirée avant le concert et la poursuivre riche d’une énergie artistique inextinguible ?
Demandez à la tribu Costes et à Emanuel Buretel d’investir l’endroit avec l’aide d’Olivier Mazetto du café Etienne Marcel.
Ce lieu n’est pas pensé uniquement comme une annexe de la salle de concert mais pour donner une âme rock, un café restaurant « in » pour les parisiens ou voyageurs « branchés ».
Une nouvelle aventure, 23 ans après sa grande soeur musicale, pouvait commencer pour Philippe Starck.
Comme Pigalle, la façade est blanche, pour mieux écrire cette nouvelle histoire, gourmande et excitante.

La vertigineuse hauteur sous plafond est un hymne à la liberté cadrée par un long bar lumineux en bois et verre, nous ouvrant le chemin vers une petite scène réservée à l’underground, au mini live ou encore aux avant-premières. Un plasma géant retransmettra les performances pour ceux arrivés plus tard ou accoudés au bar, un Cocktail Cigale à la main (Vodka, anis, lavande, énergie drink ! ).
Les immenses murs gris du restaurant offrent, comme quasiment tous les supports du café Cigale, un lieu de création et d’expression où les programmes, les événements et l’actualité musicale s’écrivent à la craie.
Les enfants du rock peuvent s’en donner à coeur joie et donner vie à ces murs vierges.
Phil Frost ouvre le bal et réalise sa première création murale depuis le 11 et jusqu’au 24 octobre.

Mettez du rock dans l’entrecôte de vos déjeuners d’affaires, sirotez un verre avant le concert, dîner pour toutes les faims jusqu’à plus de minuit, guettez vos chanteurs, partagez les alcôves avec les musiciens à peine sortis de scène, bref encanaillez-vous !

Café La Cigale, 124 bd Rochechouart (angle Rue des Martyrs), Paris 18
Résa : 01 55 79 10 10
Cocktails 10€, déjeuner env. 20/25€, dîner env. 40€.
http://www.cafelacigale.com/

Interview de Mika Kaurismäki cinéaste de Divorce à la finlandaise
L’heure de la FIAC a sonné !
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *