Musique

Les 20 ans de Ninja Tunes se fêtent au centre Pompidou

01 septembre 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Le label Ninja Tunes pour cette rentrée fête ses 20 ans d’existence au centre culturel Pompidou. Pour l’occasion un mini festival est organisé le mercredi 15 septembre et le vendredi 17 septembre à partir de 20 heures pour les deux dates. Cette première soirée dédiée au label indépendant britannique offre la possibilité aux néophytes d’entrevoir les talents que Ninja Tune possède.

20 années plus tôt, deux jeunes DJ’s excédés par les actions de leur major décident de créer eux-mêmes leur propre label. Ninja Tunes est né. L’initiative de Jon More et Matt Black est aujourd’hui saluée par le centre Pompidou qui a décidé de les mettre à l’honneur.

Le mercredi, pour débuter la soirée Andreya Triana démontrera l’étendu de son répertoire vocal et expérimental devant l’assemblée. Avec ses sonorités parfois latino et souvent jazzy touchant même au hip hop et à l’électro, c’est avec surprise qu’on découvre une artiste complète et accomplie. Elle eu aussi l’honneur de jouer sur le nouvel album de Bonobo intitulé « Black Sands » où sa voix sans parasites s’entortille autour des rythmiques particulières de l’artiste. Bonobo et ses mix entrainants mélangeant des éléments du classique comme le violon aux rythmes basse/batterie originaux. En communion avec Andreya Triana, « the Keeper » est un retour aux sources de la soul. Fink, compositeur et guitariste dont le nom n’est plus à faire notamment avec ses textes retenus par John Legend se joindra au deux autres pour cette première soirée. Pour résumer, avec Andreya au chant, Fink à la guitare et Bonobo à la basse, ce « groupe » créé spécialement pour l’occasion sera le clou du spectacle. En dexième partie, le duo electro de the Grasscut mélangeant dont le style est composé d’un emprunt a chaque domaine musical allant du classique à l’electro en passant par le trash. C’est un véritable univers aux confins inexplorés avec pour voyageur les spectateurs.

Pour cette seconde soirée, l’un des groupes sur lequel le label s’est axé, The Cinematic Orchestra débutera cette entrée en matière tout en douceur avec ses compositions au piano tranquilles et rassurantes. Pour la suite Andrya Triana remontera sur la scène mais cette fois avec son groupe pour offrir le meilleur d’elle-même et enfin l’anglaise Lou Rhodes qui a été nominée au Mercury Prize sera l’invitée de ces festivités avec sa voix et sa guitare décuplera le taux d’émotifs dans la salle.

Centre Georges Pompidou, 15 et 17 septembre 2010,20h00, Grande salle, 18€, 14€ .

Infos pratiques

Célébration mortuaire datant de 12 000 ans
67e mostra de Venise s’ouvre aujourd’hui jusqu’au 11 septembre !
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *