Musique
Le tour de France des Stentors

Le tour de France des Stentors

19 avril 2012 | PAR Olivier Handelsman

Le nouvel album des Stentors, Voyage en France, sortira le 14 mai prochain. Ces quatre chanteurs d’opéra à la voix profonde et à l’âme ancrée dans le patrimoine exceptionnel de la chanson française ont suivi un programme complet de présentation de la richesse lyrique et musicale de notre pays. De Pierre Bachelet à Georges Brassens en passant par Tino Rossi et Michel Sardou, reprenant les chansons traditionnelles bretonnes et rendant hommage à la Corse sur une chanson d’I Muvrini en duo avec le groupe, laissez-vous transporter aux six coins de la France pour retrouver avec fierté et émotion la mosaïque culturelle qui compose notre pays.

Attaquons les réserves de prime abord : les musiques d’Outre-mer ont été purement et simplement oubliées de l’album. Ceci est sans doute dû à l’énorme investissement nécessaire à la restitution de la beauté métropolitaine. Espérons que ces régions que nous avons intégrées de force à notre territoire national obtiendront la reconnaissance méritée de la part de ces grands artistes une prochaine fois. Cependant, cela relèverait d’un hors-sujet, non du thème mais du registre des Stentors : l’opéra et tout ce qui peut en être rapproché.

Des siècles de terroir représentés par la générosité de l’Auvergnat de Brassens, le paillard et émouvant chant breton de la Suite sudarmoricaine, le courage des Corons du Nord (glorifiés par le travail et les chansons de Bachelet) et la douceur des femmes de Lorraine (et d’ailleurs, mais ce n’est pas le propos de Jean-Jacques Goldman), mais aussi une diversité et une évolution permanentes au centre du centre de Paris, à Châtelet Les Halles (du collègue ténor d’opéra Florent Pagny) et des bras grands ouverts aux fils spirituels des valeurs françaises, pour qui le mot France (Richard Cocciante) est synonyme de grandeur et de désillusions.

Entre la grisaille du Châtelet, la chaleur de la Corse, les toits roses de Toulouse, la puissance et la beauté de la Méditerranée, que la montagne est belle au milieu de cette France redessinée par les artistes français, italiens, espagnols, multiculturels, redevables et trésors de notre culture. Enivrez-vous de ce bel hommage des voix de stentor de Sébastien Lemoine, Vianney Guyonnet, Mowgli Laps et Mathieu Sempere aux chansons de nos enfances, de nos moments de gloire et de notre quotidien français, imparfait, brut et bien réel.

Tracklist (c’est de l’anglais) :

1. Les Corons (Pierre Bachelet)

2. Chanson pour l’Auvergnat (Georges Brassens)

3. A Voce Rivolta (I Muvrini, présents sur l’album)

4. Châtelet – Les Halles (Florent Pagny)

5. Pardon Spezed/Suite sudarmoricaine (traditionnel breton, Tri Yann)

6. Une Fille de l’Est (Patricia Kaas, Jean-Jacques Goldman)

7. Méditerranée (Tino Rossi)

8. Toulouse (Claude Nougaro)

9. Il est un coin de France (Luis Mariano)

10. La Montagne (Jean Ferrat)

11. Je viens du Sud (Michel Sardou)

12. Le Mot France (Richard Cocciante)

Julien Clerc à Garnier sur France Télévision
Un regard sur « l’identité » des petites annonces à la Galerie KijK
Olivier Handelsman
Olivier Handelsman est étudiant en master de management à Grenoble École de Management, et étudie en échange à la Simon Fraser University de Vancouver (Colombie-Britannique, Canada) au second semestre 2013-2014. Licencié de Sciences Économiques à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, Olivier est intéressé par la micro-économie, l'entrepreneuriat, le management stratégique, de l'innovation, de la musique, des systèmes d'information et des nouvelles technologies. Olivier Handelsman a été scénariste de courts et longs-métrages en machinima (images de synthèse issues de jeux vidéo), et a une expérience professionnelle de pigiste dans différents médias tels que le journal Le Point (hors-série Références), PC Jeux et Millenium Source, ainsi que d'auditeur de service client, de programmeur Visual Basic et de démonstrateur produit.

One thought on “Le tour de France des Stentors”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture