Musique

Laurent Garnier en live au Social Club le 10 novembre

25 octobre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Laurent Garnier est de retour au Social Club, pour un « Live Booth Sessions », le 10 novembre prochain pour 4 heures en live  . Cette aventure électronique a dejà été tentée avec succès au Grand Rex en mai dernier. L’assurance d’une belle soirée avec le roi de l’électro aux platines.

« Véritable référence house mondiale le français poursuit donc une carrière qu’il avait commencée dans sa chambre, à Boulogne-sur-Mer, au milieu des années 80. Grâce à son toucher fin et subtil, Laurent Garnier se fait très vite remarquer derrière les platines. Il franchit alors la Manche. Direction Manchester. Et le club l’Hacienda. Evoluant sous le pseudonyme de DJ Pedro, il réchauffe les dancefloors du Nord de l’Angleterre et débarque à Paris fort d’une réputation qui le précède. L’artiste prend alors le contrôle du Palace et du Boy, en agitant le tout-Paris lors de DJ set mémorables.

Influencé par la scène électro américaine, il sort Shot In The Dark, sur son propre label, F Communications. L’album devient rapidement une référence et pose la première pierre de la French Touch version 90?s. Ce puriste participe alors à la démocratisation de la scène électro en France comme à l’étranger. Et ce notamment à travers son émission diffusée sur Radio Nova. »

Musicien éclectique, Laurent Garnier, à travers ses différentes collaborations, ne cesse d’innover et de réinventer le genre musical dans lequel il évolue. On l’ a entendu récemment à Pleyel mettant la musique électro au même rang que les autres. En collaboration avec le chorégraphe Angelin Prejlocaj il a également enchanté le palais de Chaillot.

Laurent Garnier, Live Booth Sessions, le mercredi 10 novembre 2010, au Social Club, 23H, 142 rue Montmatre, Tarifs : 15 euros (en prévente) 18 € (sur place)

Biographie Laurent Garnier par Gary Serverian

Critique de La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier : amère déception
Les photos sexy des actrices de Glee
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture