Musique
Décès de Nick Ashford, hitmaker de la Motown

Décès de Nick Ashford, hitmaker de la Motown

29 août 2011 | PAR Clement Fraioli

Le chanteur et surtout auteur-compositeur de la célèbre écurie Motown est mort lundi 22 août d’un cancer de la gorge à l’age de 70 ans. Avec sa femme Valeria Simpson, ils formaient un des duos de songwriters les plus réputés de son époque.

Né en Caroline du Sud en 1941, Nick Ashford rencontre Valeria Simpson en 1963 dans une église baptiste d’Harlem. En 1966, ils connaissent leur premier grand succès en tant que compositeurs avec Let’s Go Get Stoned, qui offre à son interprète,  un certain Ray Charles, une place de n°1 au classement Billboard des hits R&B.

La même année, Ashford et Simpson rejoignent la Motown où ils composent leurs plus grands succès notamment pour Marvin Gaye (Ain’t no mountain high enough, You’re all I Need To Get By, Ain’t Nothing Like The Real Thing…), Diana Ross (Reach Out And Touch), Smokey Robinson (Who’s Gonna Take The Blame), ou encore Chaka Khan (I’m Every Woman).

En 1973, le couple décide d’interpréter ses propres chansons, et rencontre un certain succès avec, par exemple, les albums Is It Still Good To Ya (1978) et Solid (1984). Depuis, le couple continuait à participer à certains concerts (New York pour l’anniversaire de Virgin Atlantic ou Tokyo pour le festival Blue Note) et avaient ouvert un bar à micro ouvert, le Sugar Bar, dans lequel s’étaient faites connaître Queen Latifah et Felicia Collins.

Il ne reste plus qu’à redécouvrir les plus grands tubes de ce génie méconnu, et, surtout, de ne pas l’oublier…

 

 

Tandem Paris/Buenos Aires 2011
Almodovar passe la nuit au Champo
Clement Fraioli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *