Classique
François-Xavier Roth parle de son programme pour l’Atelier Lyrique de Tourcoing

François-Xavier Roth parle de son programme pour l’Atelier Lyrique de Tourcoing

28 novembre 2019 | PAR Yaël Hirsch

Alors qu’il jouait, le soir même, du Ravel à la Philharmonie de Paris et qu’il est aussi Generalmusikdirektor à Cologne, le chef des Siècles, François-Xavier Roth s’est exprimé devant la presse, et en présence de la veuve du fondateur Jean-Claude Malgoire, sur sa nomination à l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Il ne pouvait pas encore révéler sa programmation à venir mais a parlé avec enthousiasme du Théâtre Raymond Devos et de son projet.

Pour François-Xavier Roth, le fondateur de l’atelier lyrique de Tourcoing, Jean-Claude Malgoire a été « important pour toute sa génération ». Il se rappelle, que, flûtiste, il allait écouter aussi bien Malgoire que Boulez et que, du premier, il a appris à faire de la musique sans « la mettre dans une boîte » mais en ouvrant les possibles des instruments anciens pour tous les répertoires. Il a rappelé l’implication du chef d’orchestre dans la création. Et a exprimé combien c’était un honneur pour lui de lui succéder. « Je me sens comme un enfant musical de Jean-Claude » a-t-il déclaré, avant d’exposer, avec Enrique Thérain, administrateur des Siècles, son projet pour ce lieu, qui est à la fois un héritage et un centre d’expérimentation. Parlant de l’ensemble de ses activités, notamment de son travail sur Berlioz et Beethoven, et mentionnant une création contemporaine de Miroslav Srnka avec le Gürzenich Orchester de Cologne, le chef a parlé de son engagement par la musique contre l’Alzheimer.

Rappelant que les Hauts-de-France est l’une des régions les plus « musicales » du pays et combien il apprécie travailler avec la Cité de la Musique de Soissons, il n’a pas pu détailler encore son programme mais il en a livré l’esprit et la structure. François-Xavier Roth a mis l’accent sur l’envie de placer l’Atelier Lyrique de Tourcoing sous le signe de nouvelles perspectives, avec notamment un appel à résidence tremplin pour une jeune formation. Par ailleurs, le chef dirigera La Grande Écurie et La Chambre du Roy de Jean-Claude Malgoire, le 10 janvier à l’Atelier Lyrique, pour un concert exceptionnel où chanteront les talents révélés par le chef regretté : Clémence Tilquin, Stéphanie d’Oustrac, Reinoud Van Mechelen et Nicolas Rivenq.

visuel : YH

Les femmes de Barbe Bleue au Lavoir Moderne Parisien
Jean-Philippe Thiellay nommé directeur du Centre national de la musique
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *